Potée d’achimènes sur balcon mi ombragé

Potée fleurie d'Achimenes, Gesnériacées, balcon, Paris 19e (75)
C’est la première fois que je tente une potée d’achimènes sur mon balcon parisien. Et le résultat est plutôt concluant car la plante pousse bien et renouvelle sans cesse ses fleurs en trompettes rouges.

Potée fleurie d'Achimenes, Gesnériacées, balcon, Paris 19e (75)
Les achimènes sont des petites plantes exotiques bulbeuses de la famille des Gesnériacées, donc des cousines des saintpaulias et des gloxinias que l’on cultive dans nos intérieurs à longueur d’année. Mais elles sont plus rustiques et peuvent pousser sur un rebord de fenêtre ou un balcon peu ensoleillé. Ce qui est le cas du mien, le soleil matinal ne gênant pas ces fleurs apparemment.

Potée fleurie d'Achimenes, Gesnériacées, balcon, Paris 19e (75)J’ai acheté la potée déjà bien poussée et en fleur. On peut trouver des tubercules en fin d’hiver et au printemps, mais l’effet est plus long à obtenir. Mais cela me donne des idées pour les années à venir, car il existe de nombreuses variétés, avec des fleurs simples ou doubles, ainsi que des fleurs plus grosses que celles de la potée que j’ai achetée notamment. Et il y a une grande diversité de coloris.

Potée fleurie d'Achimenes, Gesnériacées, balcon, Paris 19e (75)Les fleurs en se fanant deviennent plutôt rouge cerise tirant sur le rose. Et elles tombent toutes seules, pas besoin de nettoyer la potée régulièrement, c’est appréciable.

Potée fleurie d'Achimenes, Gesnériacées, balcon, Paris 19e (75)
Les fleurs ont une forme de trompette avec un aspect velouté.

Potée fleurie d'Achimenes, Gesnériacées, balcon, Paris 19e (75)
La multiplication de cette plante est facile, car elle produit un grand nombre de nouveaux tubercules chaque année. Et on peut aussi bouturer les extrémités des tiges.

Potée fleurie d'Achimenes, Gesnériacées, balcon, Paris 19e (75)
Sinon la culture est assez semblable à celle d’un bégonia tubéreux. Il faut un sol très léger et bien drainant, des arrosages pour maintenir le sol frais, mais jamais détrempé. Et une période de repos hivernal au sec et au frais en plaçant les tubercules assez petits dans de la tourbe pour qu’ils ne se déshydratent pas pendant qu’ils sont au repos complet.

Potée fleurie d'Achimenes, Gesnériacées, balcon, Paris 19e (75)
Belle touffe généreusement fleurie qui cache mon pied de Cosmos atrosanguineus ‘Chocamocha’ défleuri. Mais qui recommence à faire des boutons floraux, tout espoir n’est pas perdu, l’été est loin d’être fini.

Commentaire (1)

  1. Josette

    Sympathique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 Partages
Partagez3
Tweetez
+11
Enregistrer13
Partagez