Archive journalières: 27 juillet 2017

Delphinium en bonne compagnie

Delphinium blanc, verveine de Buenos Aires, Pennisetum, massif de fleurs annuelles et vivaces, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Avec leurs grands épis de fleurs dressés haut dans les massifs, les pieds d’alouette (Delphinium) en imposent, mais seuls, ils sont un peu raides. Il ne faut surtout pas hésiter à les marier avec d’autres fleurs. Voici quelques idées d’associations photographiées dans la grande perspective du Jardin des Plantes à Paris.

Grand spectacle avec la verveine de Buenos Aires et un pennisetum à feuillage pourpre. Les grandes hampes florales du Delphinium sont soutenues par les fleurs voisines.

Delphinium blanc et Osteospermum, massif de fleurs vivaces, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Trio rose et blanc de delphinium, ostéospermums et cléomes. Même si le pied d’alouette défleurit rapidement, les deux autres plantes assurent la relève jusqu’aux gelées.

Delphinium blanc et Dahlia 'Mon Amour', massif de fleurs, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
J’aime tout particulièrement ce duo inattendu entre un delphinium blanc pur et ce super dahlia ‘Mon Amour’. Une variété de dahlia Label Rouge à la floraison d’une grande générosité.

Delphinium blanc et Dahlia 'Mon Amour', massif de fleurs, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Et pour finir, oublions le blanc et les roses pour un duo plus contrasté avec un delphinium bleu (avec du rose mauve quand même) et des gaillardes dorées et éclatantes à souhait.

Delphinium bleu et gaillardes, massif de fleurs, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)