Rien n’arrête le liseron, surtout pas la canicule !

Tapis de liseron dans l'herbe en été, Paris 16e (75)Les herbes folles commencent à souffrir de la chaleur et de la sécheresse qui l’accompagne, mais le liseron, adventice redoutable, résiste et fleurit même de plus belle. Increvable !

Dans cette prairie urbaine photographiée non loin du parc de Bagatelle (Paris 16e), le liseron des champs ou petit liseron (Convolvulus arvensis) a étendu ses longues tiges en tous sens pour finir par former un tapis dense qui se couvre de petites fleurs en trompettes évasées sans cesse renouvelées au fil des jours. C’est plutôt joli comme ensemble je trouve. Mais cela montre la robustesse et l’incroyable vigueur de cette plante sauvage vivace, si redoutée dans les jardins…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 Partages
Partagez3
Tweetez
+1
Épinglez
Partagez