Jardiner en technicolor avec les Journées des Plantes de Chantilly

Affiche des Journées des Plantes de Chantilly, mai 2017Les 19, 20 et 21 mai 2017, rendez-vous dans le Domaine de Chantilly pour y découvrir les merveilles végétales proposées par les pépiniéristes venus de toute la France, mais aussi du Royaume-Uni, d’Allemagne, de Belgique, d’Italie, des Pays-Bas… Cette nouvelle édition vous invite à oser les couleurs au jardin sans craindre les impairs.

Je vais y passer la journée du vendredi 19 mai prochain, prêt à mitrailler avec mon iPhone tout ce que je repérerai… Le plus dur, cela va être de résister aux multiples tentations. Mon balcon est vraiment, mais alors vraiment très rempli, je vais avoir du mal à trouver de la place pour des nouvelles plantes. Mais je ne suis jamais revenu des Journées des Plantes de Courson puis de Chantilly avec les mains vides. Bon, on verra bien !

10 raisons pour aller aux Journées des Plantes de Chantilly

  • Une manifestation dédiée aux plantes et aux jardins, à nulle autre pareille en Europe, dans le cadre majestueux du parc du Domaine de Chantilly.
  • Depuis plus de 30 ans, un événement réputé dans le monde du jardin, né à Courson et transmis à Chantilly en 2015.
  • L’excellence des pépiniéristes européens parmi les 250 exposants sélectionnés par les différents Comités de Sélection, selon les critères et les exigences de qualité définis par la Charte des Exposants.
  • Une des plus importantes expositions-ventes françaises de plantes réunies en un seul lieu : des plantes de collection aux grands classiques, toute la diversité horticole s’expose.
  • Un large choix de nouveautés végétales.
  • Le Jury international des Mérites pour récompenser les plus belles plantes présentées : le festival de Cannes de la profession !
  • Des conseils de professionnels et des ateliers pratiques pour tous.
  • Des conférences aussi bien pour les jardiniers débutants que pour les amateurs éclairés.
  • Des animations pour les enfants.
  • L’occasion de croiser des jardiniers et des paysagistes célèbres, de nombreux journalistes de la presse jardin et une foule de jardiniers tous plus passionnés les uns que les autres !

Baptême de la rose ‘Domaine de Chantilly’ le 19 mai 2017

Obtention Delbard, elle a été choisie par le Prince Amyn Aga Khan dans les champs de sélection des Pépinières et Roseraies Georges Delbard à Malicorne, dans l’Allier. Exposants fidèles depuis de nombreuses années des Journées des Plantes de Courson puis de Chantilly, les Pépinières et Roseraies Georges Delbard ont ainsi souhaité rendre hommage au Domaine de Chantilly en lui dédiant une rose symbolique de ce joyau du patrimoine français. Très généreuse, la rose ‘Domaine de Chantilly’ possède un style romantique affirmé. La fleur, de belle taille (de 9 à 10 cm de diamètre), rassemble une multitude de pétales (de 60 à 80). Rose soutenu lorsqu’elle est en bouton, elle s’épanouit dans un dégradé de rose crème et dévoile un surprenant et lumineux cœur orangé. Très parfumée, elle exhale de délicieuses notes fruitées, à dominance de fruits jaunes et d’agrumes qui lui ont valu le 1er prix du Parfum au Concours de Madrid en 2015. Florifère et vigoureux, le rosier oppose une très forte résistance aux maladies. Particulièrement gracieux avec son port érigé, il se développe sur une hauteur de 110 à 120 cm. Remontant, il se couvre de généreux bouquets de 5 à 7 roses du printemps jusqu’aux premières gelées.

Découvrir des nouvelles plantes

En avant-première, voici quelques unes des nouveautés végétales que vous pourrez découvrir et acheter chez les pépiniéristes qui exposent lors de cette édition printanière des Journées des Plantes de Chantilly.

Pépinières Damien Devos
Magnolia laevifolia ‘Gail’s Favourite’®. De petite taille (2 x 2m), il produit une multitude de boutons qui s’ouvrent sur des fleurs blanches, parfumées, d’avril à mai. Son feuillage persistant, duveteux sur l’envers, est arrondi, vert foncé, très brillant. Il aime le plein soleil et ne craint pas le froid (jusqu’à – 15 °C).
Magnolia ‘Honey Tulip’®. Hybride caduc obtenu en Nouvelle-Zélande, ce petit arbre (3 x 1,70 m) fleurit avant de produire ses feuilles. Sa fleur jaune évoque la forme d’une tulipe, elle apparaît en avril et mai. À planter au soleil ou à la mi-ombre.
Calycanthus ‘Aphrodite’®. Obtenu en Caroline du Nord par Tom Ranney, cet arbuste (2 m) produit de grandes fleurs de 10 cm de diamètre, dotées d’un parfum intense, de fraise et de pomme, rouge magenta et bordeaux, qui apparaissent en mai puis remontent au cours de l’été. Son feuillage est caduc, vert brillant. Très rustique, facile d’entretien, il aime les situations ensoleillées.

Pépinières Le Meur
Daphniphyllum himalayense ssp. macropodum. Bel arbuste encore très rare pouvant atteindre 3 m de haut, au port arrondi, il possède un feuillage persistant évoquant celui des rhododendrons mais plus haut en couleur avec des feuilles rose fuchsia au débourrement, bleutées sur l’envers, puis virant au vert profond. Au printemps, il donne des petites fleurs pourpres et parfumées, puis des baies bleues. Il résiste au gel (– 20 °C).

Pépinières et Roseraies Georges Delbard
Cassissier ‘Perles d’Auvergne’®. Dès la fin juin, ce petit arbuste fruitier produit une multitude de grappes couvertes de grosses baies noires au vrai goût de cassis.
Groseillier-raisin ‘Agate Rouge’®. La récolte des fruits débute mi-juillet et se poursuit durant un mois. Faciles à cueillir, les baies sont rouge-clair, fermes et acidulées.
Rosier ‘Domaine de Chantilly’® delagak.
Rosier ‘Château de Cheverny’® fleurit sans discontinuer de mai à octobre. De port compact, il est idéal en massif ou en pot. Ses boutons jaune-rosé donnent des fleurs en coupe jaune safran au parfum intense qui se détachent sur un feuillage vert brillant particulièrement résistant.

Ets Railhet
Nouvelles variétés de Banksia, de la famille des Protéacées d’Australie.

Delhommeau Fuchsia
Fuchsia ‘Demoiselle de la Haluchère’. Baptisé en 2015, ce fuchsia est né dans l’ancien quartier maraîcher de la Haluchère à Nantes. Issu de Fuchsia magellanica, ses jeunes pousses passent du rose à l’orange et rouge. Son feuillage est panaché de jaune et la fleur est d’un beau rouge soutenu. Très florifère, il aime le plein soleil.
Une nouvelle gamme de fuchsias à port droit et fleurs doubles, obtenus par la pépinière.
Un géranium de Madère à fleurs blanc pur.

Pépinière Julien Mallet
Hibiscus x moscheutos ‘Red Dreams’. Un hybride « maison » rustique, issu du croisement entre H. moscheutos et H. coccineus. Très vigoureux, il forme un buisson compact (1,50 x 1,50 m), à la floraison rouge intense, très vif, au cœur brillant et à la belle ramification. Il est parfait en pot ou en pleine terre.

Pépinière des Deux Caps
Agapanthus ‘Twister’. L’originalité de sa floraison est remarquable avec sa corolle blanc pur qui se détache sur sa base bleu-marine. Extrêmement florifère, aimant le soleil, sa taille qui ne dépasse pas 50 cm la rend indispensable aux bordures mais aussi à la plantation en pot.

Thierry et Sandrine Delabroye
Sélection de Baptisia hybrides provenant des États-Unis. Nouveaux en Europe, ils font une belle carrière outre-Atlantique depuis déjà une dizaine d’années.

Jardin de la Roche Saint-Louis
Geranium wallichianum ‘Happy Buxton’. Ce géranium précoce et compact se couvre de fleurs mi doubles bleu-pourpre.

Pépinière et Paysage Éric Lenoir
Sélection d’Iris kaempferi hybrides issus des sélections « maison ».

Les Jardins d’écoute s’il pleut
Selaginella helvetica. Originaire de la haute-montagne, elle développe un feuillage vert lumineux, porté par des tiges rampantes, parfaite en couvre-sol persistant.
Polystichum setiferum ‘Nantes’. Persistant, il forme une touffe vert-lumineux.
Matteuccia struthiopteris var. pennsylvanica. Imposante par sa taille (jusqu’à 1,20 m de haut), cette fougère caduque possède des frondes dressées en forme de gobelet évasé, vert olive.

Pépinière Bellec
Nouvelles variétés de Sempervivum.
Helichrysum albo-brunneum. Petite plante aux pétales serrés, originaire de l’hémisphère sud, elle est encore très rare dans les jardins.
Penstemon davidsonii var. menziesii. Il forme un ravissant mini buisson qui, du début de l’été jusqu’à l’automne, se couvre de fleurs tubulaires, pourpre violet se détachant sur de petites feuilles brillantes.

Les conférences et dédicaces

Gratuites, les conférences offrent aux visiteurs l’occasion de découvrir des histoires méconnues, d’approfondir leurs connaissances, de partager des expériences, de rencontrer des auteurs et d’échanger avec eux.

Samedi 20 mai 2017
11 h : Éric Ossart & Arnaud Maurières présenteront leur dernier ouvrage Tout est jardin, publié par les éditions Ulmer, dont les photos ont été prises par Joëlle et Gilles Le Scanff-Mayer.

14 h  : Stéphane Marie & Dany Sautot, conférence « Jardinez sans complexe ». Ils reviennent sur les principes simples qui conduisent à réussir son jardin : connaître les besoins des plantes, identifier les micro territoires du jardin selon leur exposition et la nature du sol, expliquer les gestes et les savoir-faire jardiniers… et le bon sens fera le reste ! Autant de conseils à retrouver dans leur ouvrage Le Jardin selon Stéphane Marie, avec les photos de Joëlle et Gilles Le Scanff-Mayer, publié au Chêne en 2015.

16 h : Pascal Garbe, directeur des Jardins fruitiers de Laquenexy, cultive plantes et fleurs pour leur beauté mais aussi pour leurs saveurs. Il présentera son dernier livre Tout se mange dans mon jardin, publié aux éditions Ulmer (mars 2017).

Dimanche 21 mai 2017
11 h : Jean-Marie Boëlle & Laurence Toussaint, Normandie Jardins d’émotions. Une invitation à découvrir les multiples paradis qui fleurissent des falaises de craie aux plantureux bocages et des landes ventées aux vallées humides, objets de leur ouvrage éponyme paru aux Éditions des Falaises (novembre 2016).

15 h : Rencontre avec Adrien Goetz autour de ses derniers ouvrages. L’écrivain livrera ses impressions au gré d’une promenade chez le maître de l’Impressionnisme auquel il a consacré un ouvrage éponyme dont les photos sont signées par Éric Sander, co-édité par Gourcu Gradenigo et par la Fondation Claude Monet (2015). Adrien Goetz est également l’auteur du roman Intrigue à Giverny paru chez Grasset (2014).

Informations pratiques

Fondation pour la sauvegarde et le développement du Domaine de Chantilly
7, rue du Connétable, 60500 Chantilly.
www.domainedechantilly.com
Sur les réseaux sociaux (facebook, twitter, Instagram, YouTube, Google + et TripAdvisor) : ⧣JournéesdesPlantes

Les 19, 20 et 21 mai 2017 de 10h à 19h.
Plein tarif 20 €. Gratuit : parking, consigne, transport des plantes vers les parkings, conférences.

Accès Chantilly :
Par la route : 20 min de l’aéroport Paris Charles de Gaulle et 40 km de Paris centre. Depuis Paris, autoroutes A3 et /ou A1 sortie « N° 7 Chantilly » ou D316 et D317 ; depuis Lille et Bruxelles, autoroute A1 sortie « N° 8 Senlis ».
Par train : depuis Paris gare du Nord, TER Paris-Chantilly en 25 min environ.

Commentaires (4)

  1. Pingback: Baptême de la rose ‘Domaine de Chantilly’ – Paris côté jardin

  2. Pingback: Benoite Cocktail ‘Sea Breeze’ – Paris côté jardin

  3. Pingback: Animations pour tous aux Journées des Plantes de Chantilly – Paris côté jardin

  4. jpp

    Pas le temps d’y aller cette fois-ci. Samedi je filme deux jardins menacés de saint-Ouen : la bande à Guinot et l’Impasse juif:
    Fête de la Nature
    Samedi 20 mai 2017 après-midi à partir de 14h30
    au Jardin de l’impasse Juif, 21 rue Emile Zola à Saint-Ouen
    métro Garibaldi (ligne 13)

    Loto des odeurs,
    Jeux, pêche à la ligne,
    maquillage,
    vente d’objets pour la fête des mères,
    découverte du jardin,
    Groupe de Musique irlandaise Kwaga Band à 17h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 Partages
Partagez10
Tweetez
+1
Épinglez
Partagez