Archive journalières: 13 mai 2017

Première floraison de Diastema vexans

Diastema vexans, floraison, Gesnériacées, terrarium, plante exotique, Paris 19e (75)
J’ai reçu cette petite plante exotique l’hiver dernier et je l’ai aussitôt installée dans un terrarium sous éclairage artificiel. Le jeune plant a vite prospéré et pris de l’ampleur, son feuillage prenant une belle couleur bronze. Et maintenant, les premières fleurs s’épanouissent.

Diastema vexans, floraison, Gesnériacées, terrarium, plante exotique, Paris 19e (75)Diastema vexans appartient à la famille des Gesnériacées. Cette espèce est originaire d’Amérique du Sud, plus exactement de Colombie. J’ai obtenu un jeune pied chez Araflora.

La plante n’est pas très grande, la touffe ayant à peu près 15 cm de largeur avec des tiges souples qui ont tendance à s’étaler sur le substrat. Les fleurs en trompette sont blanches avec des ponctuations et des stries violettes à l’intérieur. Rien de spectaculaire, mais tout à fait charmante.

Grand tri de livres et de magazines

Tri de livres et de magazines, Paris, mai 2017Au fil des mois et des années, j’ai accumulé une grande quantité de livres et de magazines, dans le domaine du jardinage mais pas uniquement. Mais la place finit par manquer et tout s’entasse. Et pour la plupart, je ne les ai pas reconsultés. Aussi, j’ai décidé de faire du vide aujourd’hui !

Je n’ai pas compté le nombre de magazines et de livres mis de côté pour m’en séparer, mais en hauteur, cela représente une pile d’au moins deux mètres. Plus haut que moi ! La place libérée m’a permis de mieux ranger tout ce que je garde. Car rassurez-vous, j’en ai encore beaucoup des livres et des magazines…

Pour la petite histoire, quand je suis arrivé dans mon appartement, j’avais emporté 41 grands cartons de livres et de magazines que je gardais depuis des années dans une pièce de mon précédent appartement. Inutile de vous dire que cela ne rentrait pas et que j’ai du faire un tri sévère avant de pouvoir ranger. 13 ans après et même avec des tris effectués périodiquement, il faut recommencer, sinon je ne vais plus pouvoir évoluer chez moi.