Archive journalières: 11 mai 2017

Exposition « Sculptures en paysage » de Robert Arnoux à la galerie Jardins en Art

Sculptures de Robert Arnoux, photos Yann MonelDans le cadre officiel de l’événement Arts Saint-Germain-des-Prés, la librairie-galerie Jardins en Art présente, du 11 mai au 29 juillet 2017, Sculptures en paysage », son exposition d’été autour d’une trentaine d’œuvres, certaines inédites, de Robert Arnoux, sculpteur en paysages.

Robert Arnoux, portrait, photo Yann MonelL’unique librairie-galerie parisienne dédiée au jardin a revisité ses espaces intérieurs et sa cour-jardin, comme un « jardin de sculptures », pour accueillir les personnages mystérieux de Robert Arnoux, éternels amoureux, familles ou bien encore femmes à l’enfant. Tous promènent en plein air, depuis plus d’une dizaine d’années, leurs silhouettes élancées dans les plus beaux jardins, villages de France et de Belgique (Bagatelle, Séricourt, Megève, le Point du Jour, Annevoie). Aux côtés d’œuvres en bronze, en fresque, mica blanc ou doré, corindon noir, cette saison l’artiste a arpenté jardins et forêts afin d’habiller ses personnages de parures de feuilles d’érable, de tulipier, de liquidambar mais aussi d’humus et de lichens. (suite…)

Colloque de l’ASPAS sur la vie secrète des renards

Colloque de l'ASPAS sur le renard, Paris 13e (75), mai 2017L’ASPAS organise un grand colloque pour révéler la vie secrète des renards, et leur rendre la place qui est la leur. Mal vus par beaucoup, les renards doivent être mieux connus de tous.

Ouvert à tous, ce colloque rassemblera des scientifiques, des chercheurs, des historiens, des agriculteurs, des vidéastes et des agents de l’État autour d’un animal considéré à tort comme un « nuisible ». Un statut injustifié, car dans l’équilibre des milieux, le rôle de « service sanitaire » du renard permet d’éviter des pullulations ou des épidémies.

Sur les deux jours de ce colloque, les différents intervenants présenteront cet animal apparemment commun, mais hors du commun. Un zoom sur les renards des villes, y compris Paris, des témoignages de terrain, des révélations sur des comportement peu connus, des mises au point sur les légendes autour de l’animal viendront nourrir nos connaissances. Les regards croisés et les expertises des différents spécialistes répondront à toutes les questions sur la « problématique » autour du renard, et nous éclaireront sur ses solutions. (suite…)

Nouveau : la MicroFerme de Gally

Les Fermes de Gally, logoLes Fermes de Gally développent des actions pédagogiques autour de l’agriculture destinées à transmettre les savoir-faire des métiers de la terre et à sensibiliser le public à la nature. En 2017, elles lancent un programme dont l’ambition est de reconnecter l’urbain au jardinage : la micro-ferme de Gally.

Après les Saints de glace, Les Fermes de Gally vont planter leur jardin vivrier au cœur de la pépinière du magasin : un potager avec notamment des poules, des ruches, un hôtel à insectes et un composteur. Chacun peut venir donner un coup de main et … apprendre en plantant, greffant, sarclant…

Ainsi Les Fermes de Gally vont créer un lieu fédérateur et d’échanges ouvert tous les jours. Les animations y sont organisées selon une démarche de « j’apprends en faisant moi-même, en m’amusant ». Sur place, les jardiniers – un jardinier traditionnel et un étudiant en agriculture urbaine -, répondent aux questions. Cette opération est conçue pour que chacun y trouve des idées et des conseils d’aménagements, des produits et des matériaux pour faire son propre potager – du micro au jardin potager.

Les solutions et techniques proposées s’adaptent à tous les milieux ; pour la plupart hors sol, elles s’affranchissent des contraintes du sol. Plus besoin d’avoir de la terre de bonne qualité, voire même plus d’obligation d’avoir un carré de jardin : vous placerez votre potager où vous le souhaitez ! L’entretien des cultures est plus simple, nécessite moins d’outil et les interventions sont plus simples et plus rapides.

Informations pratiques
Ferme de Gally et magasin,
Route de Bailly (D7),  78210 Saint-Cyr-l’École.
Tél. : 01 30 14 60 86.
Ouvert du lundi au dimanche sans interruption de 9h30 à 19h. Ouvert pendant les vacances scolaires et les jours fériés aux horaires habituels.

Exposition « Supernature » du 12 mai au 5 juillet 2017

Le toucan, 40x60 cm, photo François FontaineDu 12 mai au 5 juillet 2017, l’hôtel Jules & Jim accueille SUPERNATURE de François Fontaine. Prises avec un appareil Leica analogique à partir de documentaires animaliers, les 18 photographies de ce safari imaginaire semblent émaner d’un rêve d’enfant à demi éveillé. Chromatiques et oniriques.

Nina Bouraoui invitée par l’hôtel Jules & Jim à accompagner de ses mots le travail de l’artiste, écrit : « C’est en songe que mes frères sauvages surgissent et me ramènent au feu et au sel de ma terre. Songe multicolore et flou, sublime et irréel, où l’attente succède à l’élan, le silence à la fureur, le désir au repos, l’aube au crépuscule. Songe poétique et amoureux que je déroule comme un ruban dans le vent. Je redeviens l’enfant nu qui contemple : la force et la beauté de ceux qui ne sont plus mes proies, mais les témoins qui restituent ma part manquante – moi, l’animal humain. »

Les grues, 60x90 cm, photo François FontaineAprès plus de trente ans de voyages à travers la planète, l’artiste revient explorer les fantasmes qui ont inspiré son inlassable recherche de beauté et d’exotisme. Guidé avant tout par son émotion, il capte la part d’imaginaire qui se cache dans les plis de la réalité et de ses images. Avec les années, il met au point une technique de prise de vue qui donne à ses silhouettes le flou des souvenirs et des pensées vagabondes, et à ses photographies une texture picturale.
(suite…)