Temps estival et jardinage intensif sur le balcon

Potée avec Chrysanthemum, Kalimeris, Verbena et Gaura sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)Cela faisait plusieurs semaines que je n’avais pas eu un samedi tranquille chez moi sans aucune obligation. J’ai profité de cette journée libre, ensoleillée et plus qu’agréable pour m’occuper (enfin) de mon balcon. Grande séance de jardinage, jusqu’à l’épuisement du bonhomme !

J’ai renouvelé la terre de deux grandes jardinières et d’une grande potée et j’en ai profité pour faire quelques changements de place pour les plantes qui y poussaient. Cela m’a fait charrier quelques dizaines de kilos de terreau, ancien et neuf. J’ai rempli deux grands sacs de 100 litres… Mais je suis content de moi, tout est à sa place.

Potée géranium (Pelargonium) zonale Little Lady sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)Il y a peu je vous parlais de mon mini géranium, le voici nettoyé et rempoté, avec une belle place en plein soleil. Le chrysanthème ‘Goshoma Haru’ a aussi trouvé sa place définitive, dans un gros pot design et au soleil.

Potée de Chamaecereus silvestris 'Gigante' sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)Mon petit pied de cactus cornichon (Chamaecereus silvestrii ‘Gigante’) a bien passé l’hiver en plein air et au sec. Je l’ai rempoté et mis encore plus au soleil dans un pot où le drainage est parfaitement assuré. Quelques articles se sont détachés pendant la transplantation (redoutablement piquant ce cactus !), mais je les ai aussitôt mis à bouturer pour que la potée soit plus fournie rapidement. Cette espèce est robuste et facile à cultiver et de plus très florifère en fin de printemps début d’été.

En remuant le terreau des jardinières, j’ai repéré quelques larves d’otiorhynques que je me suis empressé d’occire. Et il faut que j’achète des nématodes pour asperger le terreau des potées et des jardinières.

Il ne reste que quelques « trous » à combler, ce qui se fera au fil des fêtes des plantes à venir, avec notamment Saint-Jean de Beauregard le week-end d’après Pâques. Je dois encore apporter de l’engrais et du compost dans les jardinières et potées que je n’ai pas changées. Nous ne sommes même pas à la mi avril et mon balcon est en ordre. Du jamais vu aussi tôt au printemps.

Bon, autant le dire, je ne suis que courbatures !

Enregistrer

Commentaires (3)

  1. @nnie54

    Porter, déplacer, se baisser, des mouvements dont nous ressentons les effets pas toujours accepter par notre corps. Mais bon c’est toujours pour la bonne cause.
    Et il y a toujours à faire !
    @nnie

  2. mamiefanfan

    le beau temps fait un bien fou au moral mais aussi physiquement. jardinage intensif ici aussi suivi du premier barbecue !!

  3. Josette

    B.R.A.V.O. !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 Partages
Partagez3
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez