Exposition « Dans le sens du paysage » au musée d’Art et d’Histoire Louis-Senlecq

Olivier Verley. Dans le sens du paysage, musée d’Art et d’Histoire Louis-Senlecq, L'Isle-Adam (Val d'Oise)La première exposition de photographies de paysage organisée au musée d’Art et d’Histoire Louis-Senlecq est consacrée au travail d’Olivier Verley.

Le musée d’Art et d’Histoire Louis-Senlecq organise une exposition consacrée à la photographie de paysage du photographe auversois Olivier Verley. Le musée possède une importante collection de peintures des peintres de l’École des Bords de l’Oise, et la thématique du paysage fait partie intégrante de son projet scientifique et culturel. Sujet traité par le prisme de la peinture et de la gravure dans quelques-unes des expositions précédemment organisées (exposition consacrée à l’œuvre de Jean-Baptiste Sécheret, notamment), il n’a encore jamais été appréhendé en photographie.

Cette manifestation est l’occasion de s’intéresser de nouveau à ce médium – la dernière exposition de photographie organisée au musée date de 2008, elle était dédiée au travail du photographe d’origine allemande Andreas Mahl – et de mettre en avant, une fois de plus, le travail d’un artiste contemporain originaire du Val-d’Oise. Une sélection d’environ 80 photographies réalisées au gré des pérégrinations d’Olivier Verley dans le Parc naturel régional du Vexin, sur les bords de l’Oise, dans le Gers mais aussi dans le Parc naturel des Monts Sibyllins en Italie et dans la région de Castille en Espagne, sera exposée. Cette manifestation est réalisée en partenariat avec le Parc naturel régional du Vexin français. Dans ce cadre, la partie du parcours d’exposition consacrée au Vexin français (une trentaine de photographies) présentée au musée d’Art et d’Histoire Louis-Senlecq de L’Isle-Adam, sera exposée du 8 janvier au 4 mars 2018 au musée du Vexin français à Théméricourt.

À propos d’Olivier Verley
Olivier Verley est né à Neuilly-sur-Seine en 1956. Il vit et travaille à Auvers-sur-Oise depuis 1996 où le Ministère de la Culture lui a attribué un atelier dans la cité Van Gogh. Après des études littéraires, il se consacre à l’écriture, se lance dans l’édition, et crée un atelier de typographie. Il découvre la photographie dans les années 1980, grâce à sa rencontre décisive avec le photographe Pierre de Fenoÿl. Olivier Verley va alors délaisser la typographie pour assister Pierre de Fenoÿl dans la création de l’association «La Multiplication Photographique», dont l’objectif est de faire rayonner la photographie contemporaine en publiant des portfolios en phototypie (procédé ancien d’imprimerie). Leur étroite collaboration se poursuit pendant trois ans, dans le Tarn, où ils partent s’installer. C’est dans cette région qu’Olivier Verley développe véritablement sa culture et sa pratique photographiques. Depuis lors, il poursuit un travail photographique personnel, nettement influencé par celui de Pierre de Fenoÿl, où l’on décèle la même rigueur et le même intérêt pour le temps qui passe et transforme le paysage. Car c’est bien le paysage qui intéresse Olivier Verley par-dessus tout; celui du Vexin d’abord, source d’inspiration d’une quantité de photographies, mais aussi celui du Sud-Ouest de la France, de la Côte d’Opale, de l’Italie et de l’Espagne ou encore le paysage urbain (résidence artistique à Cergy dans les années 2000). Parallèlement à son étude patiente et approfondie du paysage, il entame des recherches sur le corps et sa représentation dès la fin des années 1990. Olivier Verley travaille en argentique et en noir et blanc. Il appréhende la photographie de manière quasi picturale et s’inscrit véritablement dans la lignée des photographes de paysages de la fin du XIXe siècle, et par extension dans celle des peintres paysagistes. Ses photographies sont notamment conservées au Conservatoire National du Littoral, à la Bibliothèque nationale de France, au Musée Carnavalet, aux Archives de Paris et de Saint-Ouen, au Conseil départemental et aux archives départementales du Gers, et au Conseil départemental du Val d’Oise.

Informations pratiques
Musée d’art et d’histoire Louis Senlecq
31, Grande Rue, 95290 L’Isle-Adam.
Du dimanche 23 avril jusqu’au dimanche 17 septembre 2017
Du mercredi au dimanche de 14h à 18h. Fermé le lundi, le mardi et les jours fériés.
Plein tarif : 4,20 €. Tarif réduit : 3,30 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez