Salon du livre « Lire la Nature » samedi 28 janvier 2017

Salon du Livre, "Lire la nature", Musée de la Chasse, Paris (75), janvier 2017À l’occasion de son cinquantième anniversaire, la Fondation François Sommer, reconnue d’utilité publique, et dont l’objet est la conservation des écosystèmes et la construction d’un dialogue apaisé entre usagers de la nature, lance un nouveau salon du livre à Paris, intitulé « Lire la Nature  ».

Un événement qui explorera de multiples manières les rapports de l’homme et de la nature. Toute la journée, vous pourrez assistez à des débats et des rencontres avec des romanciers, des spécialistes de l’environnement, des grands explorateurs.

• Un salon du livre avec des libraires spécialisés,
• Un grand colloque autour de la relation de l’homme au monde sauvage,
• Des rencontres dédicaces avec les auteurs,
• Des activités dédiées aux enfants,
• Un espace de restauration convivial.
Le prix littéraire François Sommer
Créé en 1980 par Jacqueline Sommer en mémoire de son mari, le Prix littéraire François Sommer récompense un ouvrage (roman ou essai) explorant et interrogeant le rapport de l’homme à la nature. Doté de 15 000 euros, le Prix sera remis samedi 28 janvier 2017 à l’occasion de la 1ère édition du Salon « Lire la nature », en présence des membres du jury et de Nicolas Vanier, Président d’honneur.

La première sélection de cette édition 2017 comprend 15 ouvrages, parmi lesquels 10 romans ou récits, et 5 essais :
Les essais

  • André Bucher, À l’écart (Le mot et le reste)
  • Nastassja Martin, Les âmes sauvages (La Découverte)
  • Baptiste Morizot, Les diplomates (Wildproject)
  • Jean­-Jacques Salgon, Parade sauvage (Verdier)
  • ­Frans De Waal, Sommes-nous trop « bêtes » pour comprendre l’intelligence des animaux ? (Les Liens qui Libèrent)

Les romans et les récits
­

  • Stéphane Audeguy, Histoire du lion Personne (Seuil)
  • ­Jean­Baptiste Del Amo, Règne animal (Gallimard)
  • ­Jérôme Chantreau, Avant que naisse la forêt (Les Escales)
  • ­Paolo Cognetti, Le garçon sauvage (Zoé)
  • Alain Galan, Peau-en-Poil (Buchet/Chastel)
  • ­Sylvie Germain, À la table des hommes (Albin Michel)
  • ­Marcus Malte, Le garçon (Zulma)
  • Céline Minard, Le grand jeu (Rivages)
  • ­Catherine Poulain, Le grand marin (L’Olivier)
  • Yoko Tawada, Histoire de Knut (Verdier)

Entrée libre et gratuite de 10h à 19h.
Musée de la chasse et de la nature
60-62, rue des Archives, 75003 Paris. Tél. : 01 53 01 92 40.
www.chassenature.org
Facebook : www.facebook.com/fondationFSommer/

Twitter : https://twitter.com/FondationSommer

Le Musée de la chasse et de la nature
Situé au cœur de Paris dans les superbes hôtels particuliers de Guénégaud et de Mongelas, le musée de la Chasse et de la Nature est conçu comme un belvédère ouvert sur l’espace sauvage, proposant au visiteur d’appréhender l’animal dans son environnement. Inauguré par André Malraux en 1967, le musée « expose » le rapport de l’homme à l’animal à travers les âges et s’appuie sur les exceptionnelles collections d’art ancien, moderne et contemporain réunies par les fondateurs et sans cesse augmentées depuis près d’un demi­ siècle. Plusieurs fois par an, les expositions temporaires offrent un éclairage original sur les collections permanentes et enrichissent la perception du rapport homme­ animal en faisant appel au concours d’artistes de notre temps.

Commentaires (2)

  1. jpp

    Il existe depuis longtemps un beau salon du livre écologique

  2. jpp

    Grand résistant et patron philanthrope (Tapiflex). Fondateur de l’ Association nationale des chasseurs de grand gibier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 Partages
Partagez9
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez