Les orangers du Mexique ont grise mine

Oranger du Mexique (Choisya ternata) en hiver, Cap 18, Paris 18e (75)
Les orangers du Mexique (Choisya ternata) dans Paris commencent à montrer que le froid qui règne depuis plusieurs jours maintenant sur la capitale ne leur réussit guère. Les feuilles se sont ramollies et pendent, leur beau brillant a pratiquement disparu.

Ces arbustes bien acclimatés à la région parisienne sont assez rustiques pour résister à la plupart des hivers franciliens, mais il ne faut quand même pas des températures trop extrêmes sinon leur feuillage persistant pourrait griller. La sécheresse qui accompagne les périodes de gelées accentue encore plus la mollesse des feuilles.

Les orangers du Mexique si fringants d’habitude et presque toujours fleuris sont désormais plutôt en piteux état, même si pour le moment il n’y a rien d’irréversible. Mais il ne faudrait pas que le froid continue trop longtemps en s’accentuant davantage.

Commentaires (5)

  1. Chasseriau Michèle

    Les miens sont dans le même état, j’espère que ce n’est pas irréversible, ça serait dommage! Les hellébores aussi ont tristes mines, les boutons qui commençaient à sortir sont malmenés! Vivement le printemps! Bon dimanche a tous

  2. @nnie54

    C’est un peu dommage pour ces petits arbres.
    @.

  3. jpp

    Le redoux ne semble pas envisagé avant Vendredi 27. Il va falloir guetter les après-midi au-dessus de zéro mais est-ce que ce sera suffisant pour qu’il y ait un petit dégel et qu’on puisse arroser ?

  4. jpp

    J’ai emmitouflé mon oranger du Mexique en pots, on verra bien…

  5. mamiefanfan

    on attend le printemps avec impatience !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 Partages
Partagez6
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez