Exposition « La Petite ceinture, un endroit magnifique, souvent visité, rarement respecté »

Ramassage des déchets sur la Petite Ceinture, Interface Formation, Paris
L’équipe d’Interface Formation, en partenariat avec la Mairie du 20ème arrondissement, vous propose l’exposition de photos « La Petite ceinture, un endroit magnifique, souvent visité, rarement respecté ».

Porteuse d’un chantier d’insertion sur la Petite ceinture, Interface Formation entretien cette trame verte parisienne. Chaque mois 7000 litres de déchets (hors encombrants) sont ramassés, et évacués en partenariat avec les services techniques de la Ville de Paris. L’équipe des 8 salariés en insertion et de l’encadrant technique œuvrent au quotidien pour embellir ce tronçon ferroviaire. Dans le contexte d’ouverture de la Petite ceinture, la prochaine étape sera de sensibiliser le public à la question des déchets par une campagne in situ.

Cette exposition présente le travail d’entretien et de nettoyage de la Petite ceinture ferroviaire réalisé par l’équipe des salariés en insertion (chantier d’insertion en partenariat avec la SNCF et la Ville de Paris), en mettant l’accent sur le ramassage des déchets.

Invitation pour le vernissage de l'exposition de photos Petite Ceinture, Mairie, Paris 20e (75)
L’exposition se tient du mardi 22 au matin jusqu’au samedi 26 novembre 2016 aux horaires d’ouverture de la Mairie, 6 Place Gambetta, 75020 Paris. Vernissage de l’exposition le jeudi 24 novembre à partir de 17 heures (inscription obligatoire).

Commentaire (1)

  1. jpp

    La petite ceinture est depuis belle lurette un lieu de promenade « sauvage ». La Ville de Paris et la SNCF ouvrent certains tronçons au public moyennant quelques aménagements. C’est surtout l’occasion de rentabiliser des terrains annexes (« surlargeurs ») et d’anciennes gares en louant au privé.
    Au final je regrette que ce lieu ne reste pas sauvage avec sa dynamique végétale propre.
    Malgré le travail des associations responsables du nettoyage, il reste des aberrations : par exemple, au carrefour Manin/Crimée (sur le pont) un petit espace sur le trottoir est délimité par une barrière : comme il appartient à la SNCF, il n’est jamais nettoyé par les agents de la ville. Un beau dépotoir qu’on doit à l’incohérence administrative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez