Inauguration de la commande artistique « Le pin noir d’eau triche » de Didier Marcel

Le pin noir d’eau triche, 2016 de Didier Marcel Quartier Coteau-Malassis 79, boulevard de Stalingrad, Vitry-sur-SeineSamedi 15 octobre, l’arbre fontaine de l’artiste Didier Marcel, intitulé « Le pin noir d’eau triche », sera inauguré dans le quartier Coteau-Malassis de Vitry-sur-Seine.

La ville s’est engagée depuis plus de cinquante ans à accompagner les artistes et à imaginer pour l’espace public des environnements à vivre, au bénéfice de tous. La Galerie municipale Jean-Collet, centre d’art contemporain municipal, a en charge la valorisation de ce musée à ciel ouvert présent dans tous les quartiers de Vitry avec plus 135 œuvres aussi diverses que représentatives et signées d’artistes de renom.

Le pin noir d’eau triche est le moulage très fidèle du tronc d’un pin noir d’Autriche, tiré en bronze et patiné. Didier Marcel a choisi cet arbre pour la beauté et la régularité de son écorce, et pour l’écho qu’il donne dans son titre à sa situation, à l’angle de la rue Beethoven, musicien allemand décédé en Autriche. Le moulage a été réalisé en élastomère, technique qui permet une grande précision et qui ne comporte aucun risque pour l’arbre. Cette sculpture est également une fontaine. La municipalité souhaitait réintroduire l’eau dans la ville, sa dynamique et les jeux qu’elle permet. Didier Marcel a choisi pour cela de ne garder qu’une seule branche, par laquelle l’eau s’écoule. Jouant du rapport entre naturel et artificiel, cet arbre ne trompe personne avec son aspect tronqué et son unique branche ; et pourtant il crée le trouble par la qualité de sa matière et sa situation incongrue sur l’espace minéral qui lui sert de socle, la placette.

Didier Marcel est sculpteur et depuis la fin des années 1980 son travail évolue entre nature et culture. Son intérêt pour le paysage lui a permis de puiser dans cette formidable réserve formelle que représente son environnement naturel dans la région de Dijon. Ce qu’il donne à voir est volontairement artificiel et il ne le cache pas. Il propose une expérience singulière : les moulages d’empreintes laissées par le soc d’une charrue se relèvent au mur tel un tableau monochrome aux profonds reliefs, les rochers s’envolent dans le ciel, des troncs de chêne blanchis tournent tels des derviches, des toiles d’araignées de cristal capturent la lumière et redessinent l’espace au dessus de nos têtes. Didier Marcel cadre des fragments de nature et nous les rend en perturbant nos perceptions souvent trop codifiées de la réalité.

Le pin noir d’eau triche, 2016 de Didier Marcel
Quartier Coteau-Malassis, 79, boulevard de Stalingrad, 94400 Vitry-sur-Seine.

Depuis 1982, la Galerie municipale Jean-Collet, située sur deux niveaux dans des anciens bains-douches, est un lieu d’expositions d’art contemporain. Soutenir, promouvoir, diffuser les arts plastiques et les arts visuels, sensibiliser les publics à la création contemporaine : ce sont ces missions que se donne la galerie (prix annuel de peinture, expositions, visites commentées, conférences, médiation…). Parallèlement, la Galerie municipale Jean-Collet a en charge la gestion et la conservation de la collection « Novembre à Vitry », ainsi que sa diffusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *