Du soleil et des fleurs au balcon

Aster et bégonias sur mon balcon en début d'automne, Paris 19e (75)
Le soleil magnifique qui a illuminé Paris hier dimanche a donné un éclat tout particulier aux nombreuses fleurs qui continuent à s’épanouir sur mon balcon malgré des températures nettement plus fraîches.

Bégonia tubéreux sur mon balcon en début d'automne, Paris 19e (75)Beaucoup de bégonias, des anémones du Japon, des asters… Je n’ai pas tout photographié !

Anémone et aster sur mon balcon en début d'automne, Paris 19e (75)
Brassées d’anémones et d’aster bien dressés au-dessus de la balustrade…

Anémone et aster sur mon balcon en début d'automne, Paris 19e (75)
Les bégonias tubéreux ne semblent pas vouloir entrer en repos, la floraison est toujours aussi abondante.

Bégonia tubéreux sur mon balcon en début d'automne, Paris 19e (75)

Bégonias sur mon balcon en début d'automne, Paris 19e (75)
Et mon pied de Nandina domestica ‘Gulf Stream’ continue lui aussi à pousser et à faire des nouvelles feuilles bien rouges, encore plus flamboyantes avec un rayon de soleil.

Nandina domestica 'Gulf Stream' sur mon balcon en début d'automne, Paris 19e (75)
Quant aux épis de l’herbe-aux-écouvillons, ils deviennent scintillants dans le soleil rasant de l’automne.

Pennisetum alopecuroides 'Halmen' sur mon balcon en début d'automne, Paris 19e (75)Un beau dimanche !

Commentaires (4)

  1. @nnie54

    Vos anémones sont splendides comme le reste de votre balcon. Tout reste bien fleuri et ces plantes n’ont pas envie d’en finir…il faudra encore arroser un chouillat comme on dit chez nous.
    @.

  2. CHASSERIAU

    Magnifique! les fleurs sont encore très fleuries, très belles, et en plus avec le soleil. bravo pour ce beau balcon!

  3. mamiefanfan

    Magnifiques couleurs automnales sur votre balcon ! les voisins doivent se réjouire!!

  4. jpp

    Temps splendide en effet et moins froid que prévu. Mais la sécheresse est là et en pleine terre c’est pas si rigolo. Il faut arroser et arroser avec précision car au milieu d’un parterre qui a l’air de se maintenir et qu’on n’arrose pas , on voit soudain une jolie fleur se dessécher complètement et mourir( ce qui n’empêche pas les plantes fragiles de mal supporter les nuits à 5° dans Paris). Devoir arroser eu mois d’Octobre comme en plein mois d’août, ce n’est pas le moindre paradoxe de cette année qui a commencé par de la pluie et encore de la pluie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *