Jeu de vrilles

Tiges et vrilles d'une passiflore en été dans la Coulée Verte, Paris 12e (75)
Une longue tige de passiflore s’est éloignée de son support et lance ses vrilles démesurées dans les airs, jouant avec les rayons du soleil estival parisien et vibrant au moindre souffle d’air.

Tiges et vrilles d'une passiflore en été dans la Coulée Verte, Paris 12e (75)Au moindre obstacle, chaque vrille s’agrippera pour s’enrouler le plus solidement possible et pour arrimer la plante et l’aider à grimper toujours plus vers la lumière.

Tiges et vrilles d'une passiflore en été dans la Coulée Verte, Paris 12e (75)
Mais dans le cas présent, la tige va devoir encore beaucoup s’allonger pour trouver un support ou alors elle finira par ramper sur le sol.

Tiges et vrilles d'une passiflore en été dans la Coulée Verte, Paris 12e (75)Quand elles s’accrochent sur un support, les vrilles d’une plante grimpante se raccourcissent et se spiralisent (phénomène visible sur le haut de la tige au centre de la photo). Ces mouvements ont pou but de permettre un rapprochement plus important de la plante et du support. Bien faite la nature !

Commentaire (1)

  1. bagheraa

    tout a fait « bien faite la nature »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *