Mercredi 20 juillet, Paris fait sa première moisson !

/, événement, Paris/Mercredi 20 juillet, Paris fait sa première moisson !

Mercredi 20 juillet, Paris fait sa première moisson !

Champs de blé, photo Svetamart / Fotolia
En octobre dernier, un mélange de cinq céréales a été semé pour la première fois sur une surface de 7000m2 située allée royale, au Bois de Vincennes (Paris 12e). La première moisson de cette culture céréalière se déroulera le mercredi 20 juillet.

Située dans le bois de Vincennes, la Ferme de la Ville de Paris est une exploitation biologique de 5 hectares. En semaine, ateliers de sensibilisation, accompagnement de projets, formations, conférences débats, expositions, s’adressent à tous. Le week-end, les visiteurs peuvent assister aux travaux de la Ferme.

À l’occasion du renouvellement de leur plan d’actions ISO 14001, les agents de la Ferme de Paris ont  étendu leur exploitation  en utilisant pour la première fois l’espace libre se situant autour du rond-point de l’Allée Royale pour y installer une culture céréalière. Un mélange de cinq céréales – seigle, avoine, triticale, pois d’hivers et épeautre – a été semé au mois d’octobre sur une surface de 7000 m2. La première moisson de cette culture céréalière se tiendra mercredi, de 14h30 à 16h30, et sera ouverte au public.

« Nous avons constaté une grande demande de la part des Parisiens d’être en contact avec le monde agricole. Plus largement, toutes les initiatives qui touchent à la pédagogie de l’alimentation remportent un grand écho. Je suis donc fière de la tenue de cette première moisson parisienne, une opération qui sera d’ailleurs reconduite dans les prochaines années », souligne  Pénélope Komitès, adjointe à la Maire de Paris, en charge des espaces verts, de la nature et de la biodiversité.

« Cette culture céréalière servira notamment à alimenter les chevaux de trait du Bois de Vincennes, mais aussi les animaux de la ferme et les oiseaux sauvages pendant l’hiver, en période de gel intense. C’est un bel exemple de circuit court, qui démontre la pertinence de l’agriculture urbaine comme maillon d’un écosystème durable », se réjouit Catherine Baratti-Elbaz, Maire du 12e arrondissement.

Enregistrer

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

One Comment

  1. Josette 19 juillet 2016 at 11 h 16 min

    A propos de blé ici les plants sont de plus en plus courts, à tel point que de loin je croyais certains champs déjà moissonnés. Difficile de faire un beau bouquet. C’est razibus et compagnie….

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui