Dipladénia blanc, charmant tout simplement !

Dipladénia à fleurs blanches, Paris 20e (75)
Les variétés de dipladénias à fleurs roses ou rouges sont certainement les plus fréquentes et les plus recherchées. Mais celles à fleurs blanches n’en sont pas moins magnifiques.

Dipladénia à fleurs blanches, Paris 20e (75)Le feuillage vert foncé brillant met bien en valeur les grandes trompettes immaculées avec leur coeur jaune vif. Sans oublier les gros boutons floraux effilés et nacrés tous aussi décoratifs.

Dipladénia à fleurs blanches, Paris 20e (75)
Une belle liane exotique à réserver aux emplacements chauds et très ensoleillés. Mon balcon n’est pas assez ensoleillé pour l’accueillir à mon grand regret (mais je ne manque pas d’autres plantes !).

Dipladénia à fleurs blanches, Paris 20e (75)
Il existe plusieurs variétés de dipladénia à fleurs blanches. Dans la collection d’hybrides Diamantina, Agathe ‘White’ donne des très grosses fleurs à sépales arrondis d’une couleur blanc pur. Son port est grimpant. Pour un petit espace (rebord de balcon ou de fenêtre), préférez Diamantina Jade ‘White’, une variété semi-compacte qui ne dépasse pas 30 cm de hauteur avec des belles fleurs en forme d’étoile.

Commentaires (6)

  1. Josette

    Dans un magazine j’avais vu une personne conduire son dipladénia en grimpante, comme une clématite, dans une véranda pendant l’hiver. Pour arriver à cette taille je pense que cette plante devait avoir déjà plusieurs années.

    Pour le moment mon dipladénia toujours devant la fenêtre ouverte, plein sud, mais le soleil est très timide ces 3 derniers jours, aïe ….. L’hiver ce sera au même endroit mais la pièce sera à peine chauffée.

    J’espère bien que cette belle plante ne va pas me lâcher de sitôt ! Je vous tiendrai au courant.

  2. Michèle

    C’est vraiment une jolie plante dans n’importe quel coloris et vraiment pas chochotte, sauf qu’il lui faut beaucoup de soleil, c’est tout!

  3. Gisali

    J’en mets chaque année au cimetière, pas trop d’entretien et il aime le soleil.

  4. mamiefanfan

    C’est plutôt une plante annuelle. je n’ai jamais pu en garder un plus de deux saisons .

  5. Josette

    Le mien blanc, coeur jaune, avec une trace de rose sur le bord des pétales, surtout visible par derrière les fleurs, ainsi qu’à la pointe des boutons. Installé à l’étage de la maison, plein sud, cette année il me fait le plaisir de fleurir. L’année dernière, installé côté est il n’avait eu aucune fleur. Peut être le temps nécessaire pour s’habituer à sa transplantation.

    Je fais attention de ne pas trop l’arroser, il cohabite dans cette pièce avec des plantes qui elles ont souvent soif donc pas de tournée générale !

    Une voisine me disait que son dipladénia planté au cimetière en pleine rocaille était magnifique alors qu’elle avait complètement oublié de l’arroser ; or ici il y a eu quelques jours très chauds..

  6. nanou

    oui il lui faut un balcon en plein soleil tte la journée et pouvoir le rentrer en hiver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *