Archive journalières: 21 juillet 2016

‘Brightness Red’, cosmos nain d’un rouge intense

Cosmos sulphureus 'Brightness Red', Jardin des Plantes, Muséum national d'Histoire naturelle, Paris 5e (75)
Avec son port compact, sa faible hauteur qui ne dépasse pas les 40 cm de hauteur et sa floraison semidouble d’un rouge éclatant chaleureux et tonique, ce petit cosmos est parfait pour les bordures, les potées ou les jardinières à situation très ensoleillée. Longue floraison garantie !

Cosmos sulphureus 'Brightness Red', Jardin des Plantes, Muséum national d'Histoire naturelle, Paris 5e (75)
On trouve plus facilement les semences de cette variété miniature en mélange de couleurs, avec ce rouge, mais aussi différentes teintes de jaune et d’orange. Par contre en jeunes plants, je ne l’ai jamais vu…

Vous pouvez allez l’admirer tout au long de l’été dans la grande perspective du Jardin des Plantes de Paris. Même avec sa petite taille, vous le repérerez facilement.

Torche rose sur fond de ciel bleu éclatant

Alcathea suffrutescens 'Parkfrieden' sur mon balcon parisien en début d'été, Paris 19e (75)
Sous un soleil matinal déjà très chaud et éclatant, la hampe florale de mon pied d’Alcathea ‘Parkfrienden’ se dresse fièrement dans l’immensité du ciel estival bleu azur.

Chaque jour, les fleurs doubles d’un rose doux très tendre sont de plus en plus nombreuses. Et terriblement hautes, pas faciles à photographier en gros plan. Je vais devoir faire mon touriste chinois et sortir ma perche à selfies si je veux pouvoir les immortaliser de plus près.

Les petits flocons du pigamon

Pigamon, Thalictrum 'Splendide White' sur mon balcon parisien en été, Paris 19e (75)
Les nombreux petits boutons floraux arrondis et les fleurettes d’un blanc très pur donnent l’impression que la neige tombe sur mon grand pied de pigamon.

Vision pas assez rafraichissante pour faire oublier la forte montée du thermomètre dans Paris depuis quelques jours…

La belle indifférente

Clématite 'Blue River' sur mon balcon parisien en été, Paris 19e (75)
Ma belle clématite ‘Blue River’ me boude ! Attirées irrésistiblement par le soleil éclatant, ses grandes fleurs étoilées se sont toutes orientées vers l’extérieur du balcon.

Tout pour mes voisins, et moi, je n’ai que l’arrière des fleurs. Et pourtant, qui l’arrose chaque jour, parfois deux fois dans la journée quand la chaleur devient insoutenable ? Qui la nettoie de ses fleurs fanées et des graines qui se forment ? Qui la palisse régulièrement au fur et à mesure de sa croissance ? Pfff…

Enregistrer