Archive journalières: 8 juillet 2016

Gaura perché

Gaura lindheimeri sur mon balcon parisien en début d'été, Paris 19e (75)
Avec ses fines tiges graciles et ses fleurs en petits papillons blancs, mon pied de gaura semble suspendu dans les airs, au-dessus de la rue. Comme le roseau, le gaura plie sous le vent mais ne rompt pas, bien ancré dans son pot plus à l’intérieur du balcon.

Gaura lindheimeri sur mon balcon parisien en début d'été, Paris 19e (75) (suite…)

Nandina dans les hauteurs

Bambou sacré (Nandina domestica 'Gulf Stream') sur mon balcon parisien en début d'été, Paris 19e (75)
Mon pied de bambou sacré (Nandina domestica ‘Gulf Stream’) est désormais plus grand que moi (avec sa jardinière) et dresse son feuillage fin bien au-dessus de la rambarde de mon balcon. Les nouvelles feuilles sont toujours aussi colorées et des grosses grappes de boutons floraux se sont formées.

Bambou sacré (Nandina domestica 'Gulf Stream') et clématite 'Blue River' sur mon balcon parisien en début d'été, Paris 19e (75) (suite…)

Chapelle Charbon, un parc pour le nord parisien

Panneau, petite ceinture, projet de parc Chapelle Charbon, Paris 18e (75)
En arrivant à la rédaction de Rustica hier matin, j’ai découvert ce panneau annonçant un projet de grand parc urbain dans cette partie du quartier du nord-est parisien aujourd’hui occupée par un faisceau de raccordement reliant les voies de la Gare du Nord à celles de la Gare de l’Est.

Le site est situé entre l’entrepôt Ney, la rue d’Aubervilliers, la rue de l’Évangile et la rue du Pré, dans le 18e arrondissement. Il est occupé par une friche ferroviaire de la SNCF et la zone d’activités CAP 18 (où je travaille).

La Ville de Paris souhaite aménager un grand parc au carrefour de trois secteurs de projets : Macdonald – Évangile – Gaston Tessier, à l’Est, Gare des Mines – Fillettes, au Nord, et la Gare Hébert, au Sud. Le projet prévoit de créer un parc urbain de plus de 6,5 hectares (livré en deux tranches) et de conclure l’aménagement de l’ancienne ZAC Évangile située en bordure sud du parc. La première tranche du parc, d’une superficie de trois hectares, pourrait être livrée en 2020. Mais pour l’instant, c’est le lancement de la concertation avec une première réunion publique qui s’est déroulée hier au soir.

À noter deux visites de parcs : le samedi 23 juillet à 10h30 (parc Martin Luther King à Paris et parc des Docks de Saint-Ouen) et le samedi 3 septembre 2016 à 10 h 30 (Jardins d’Éole à Paris).

Plus d’informations sur le projet Paris Nord-Est