Tinantia pringlei, vite poussé, vite fleuri

Tinantia pringlei (Commelinacées) en fleur sur mon balcon parisien au printemps, Paris 19e (75)
Dès que les températures redeviennent douces au début du printemps, mon pied de Tinantia pringlei ressort de terre et reforme vite une belle touffe de feuillage rapidement couverte de petites fleurs violettes qui se renouvellent sans cesse.

Cette plante exotique de la famille des misères (Commelinacées) prospère sur mon balcon parisien depuis plusieurs années maintenant et repousse avec toujours autant de vigueur et de générosité sans protection particulière pendant l’hiver.

Ses tiges pourpres, ses feuilles vertes ponctuées de pourpre violet et avec un liseré bordeaux lui donnent déjà un intérêt décoratif renforcé par l’abondante floraison toujours renouvelée du printemps jusqu’à l’automne. Une excellente plante pour potée sur balcon ou terrasse peu ensoleillés.

Commentaire (1)

  1. jpp

    Une plante qui a échappé à Cédric Basset dont le livre Les nouvelles plantes d’ombre pour le jardin est mon livre de chevet en ce moment . Ca pousserait en pleine terre (calcaire) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *