Begonia chuyunshanensis rustique à Paris

L'hiver parisien dernier n'a pas été froid, mais il s'est terminé quand même par quelques bonnes gelées plutôt tardives. Je n'avais pas protégé mon pied de Begonia chuyunshanensis qui avait complètement disparu après le coup de gel. Caché sous l'Impatiens qingchanganica 'Emei Dawn' moins frileuse, il est reparti tout doucement et tardivement.

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok