Archive journalières: 26 mai 2016

Exposition « Jardins d’ailleurs » chez Jardins en Art

Galerie Jardins en Art, Paris 6e (75)Dans le cadre de l’événement annuel Art Saint-Germain-des-Prés, Jardins en Art, la première galerie parisienne dédiée à l’art et au jardin, présente, du 26 mai au 1er octobre 2016, « Jardins d’ailleurs » qui réunit un ensemble de sculptures en bronze de Marine de Soos en regard des photographies de Jean-Baptiste Leroux extraites de son nouveau livre Oasis (Imprimerie nationale éditions, Actes Sud).

La trentaine de sculptures de Marine de Soos évoquent le voyage et le dépaysement dans des jardins ou des paysages où la terre et l’eau sont en harmonie avec l’Homme. Ses bronzes, certains intimistes d’autres de plus grands formats pour l’extérieur, font écho à l’enfance de l’artiste passée sur le continent africain, dont on retrouve la quête et la force à travers son œuvre. D’une grande sensualité, elle représente un instantané d’émotion, de grâce, d’élévation et d’universalité.

Les oeuvres de Marine de Soos se découvrent dans un écrin photographique composé par Jean-Baptiste Leroux, le « photographe des jardins et du patrimoine ». Ses nouvelles photographies sont issues de son nouveau livre Oasis, accompagné d’un texte du grand poète libanais Salah Stétié (Imprimerie nationale éditions, Actes Sud). Sélectionnées sur plus de vingt ans de pérégrinations dans le Sahara, elles offrent un regard poétique et authentique de ces magnifiques oasis du Maroc et de la Tunisie.

Oasis, Entre sable et mythes, Salah STÉTIÉ, Jean-baptiste LEROUX Photographe, Rachid KORAÏCHI Postfacier, Actes Sud
L’exposition Jardins d’ailleurs invite à une promenade poétique sur l’autre rive de la Méditerranée, plus que jamais source d’inspiration et de paix, dans cette région tourmentée.
(suite…)

Suspension Samba de Deroma

Pot Samba à réserve d'eau, Deroma, sur mon balcon parisien au printemps, Paris 19e (75)
Chaque année au printemps, c’est la crise du logement sur mon balcon parisien. Cette année encore, malgré mes bonnes résolutions pour ne pas glisser des petits pots partout, j’ai du trouver des solutions radicales pour installer mes nombreux achats. Et je tente ce nouveau pot Samba avec réserve d’eau de Deroma.

Pot Samba à réserve d'eau, Deroma, sur mon balcon parisien au printemps, Paris 19e (75) (suite…)

Nouveau bidens à fleurs rouges

Bidens à fleurs rouges sur mon balcon parisien au printemps, Paris 19e (75)
C’est un de mes achats lors des journées portes ouvertes de l’École du Breuil le week-end dernier. J’ai enfin trouvé une variété de bidens avec des fleurs complètement rouges, un vrai rouge !

Potées de bidens et de bégonias sur mon balcon parisien au printemps, Paris 19e (75)
Les fleurs sont assez petites. Beaucoup plus que celles de la variété que j’avais acheté à Plantes Plaisirs Passions mais que j’ai oubliée en partant… Par contre, la couleur est plus rouge, nettement rouge.

Le temps de trouver le contenant pour l’installer et la plantation était faite. Côté le plus ensoleillé et dirigé vers l’intérieur du balcon pour que j’en profite au maximum. J’ai mis mon bidens avec un jeune plant de bégonia, la variété F1 Big à fleurs rouge écarlate et feuilles vert vif que je cultive pour la première fois. Les deux devraient beaucoup pousser, deux vigoureux ensembles !

Les larves de coccinelles passent à l’attaque

Larve de coccinelle sur fleur de fraisier, sur mon balcon parisien au printemps, Paris 19e (75)
Quand je vous disais que les coccinelles s’affairaient sur mon balcon parisien, la preuve en image avec une belle larve de bête à bon dieu en train de se goberger des quelques pucerons qui se sont attaquées à cette fleur de fraisier. L’insecticide naturel anti-puceron est en place !

Et j’ai aperçu quelques coccinelles adultes sur d’autres plantes. Cela augure de quelques nouvelles pontes. Ça va être la fête aux pucerons !

Pucerons verts et fourmis

Pucerons gardés par des fourmis sur un pied d'Alcathea 'Parkfrieden' sur mon balcon parisien au printemps, Paris 19e (75)
Une des tiges de mon pied d’Alcathea ‘Parkfrieden’ a des feuilles curieusement recroquevillées, alors que celles du reste de la plante sont largement étalées. En y regardant de plus près, j’ai découvert au revers des feuilles un élevage de pucerons verts soigneusement gardé par des fourmis.

Pucerons gardés par des fourmis sur un pied d'Alcathea 'Parkfrieden' sur mon balcon parisien au printemps, Paris 19e (75)
Malines ces bestioles, elles font s’enrouler les feuilles pour être mieux protégées autant des intempéries que du jardinier curieux. Mais la forme du feuillage m’a alerté. Je pourrais traiter avec un insecticide biologique (Spruzit chez Neudorff par exemple), mais j’ai repéré des coccinelles adultes à proximité. Je vais donc laisser faire la nature pour l’instant. Si la situation empire, j’agirai.

Création graphique d’une mineuse

Dégâts de mineuse sur une feuille de Centaurea montana ‘Amethyst in Snow’ sur mon balcon parisien au printemps, Paris 19e (75)
Le printemps est désormais bien avancé, les plantes ont beaucoup poussé et les premiers ravageurs se manifestent sur mon balcon parisien jusqu’ici bien préservé. En terminant mes plantations hier matin, j’ai découvert ces mines creusées dans une feuille de ma centaurée ‘Amethyst in Snow’.

Rien de grave, le reste de la plante est en bonne état et des nouveaux boutons floraux sont apparus, annonçant une belle floraison prochainement. Tant qu’il n’y a qu’une feuille d’abimée, tout va bien. Il faut juste que je coupe cette partie attaquée pour éliminer la larve du parasite avant qu’elle ne redonne un nouveau papillon qui n’aura de cesse tant qu’il n’aura pas assuré sa descendance à l’origine de ces mines dans le feuillage.