Archive journalières: 10 mai 2016

Bourse aux fuchsias et aux pélargoniums à la SNHF

Affiche de la bourse aux fuchsias et aux pélargoniums, SNHF, Paris 7e (75)

Rendez-vous le jeudi 12 mai 2016 pour la bourse aux fuchsias et aux pélargoniums, de 14h à 18h dans les jardins de la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF), au 84 rue de Grenelle, dans le 7e arrondissement de Paris.

Le choix sera important et varié et les conseils de culture assurés.

Florilèges toitures, une nouvelle saison d’observation des plantes de toitures

Plante & Cité lance la saison 2016 de l’observatoire des plantes de toitures « Florilèges toitures » auprès des gestionnaires de toitures végétalisées, des professionnels et des jardiniers amateurs.

Toiture végétalisée, photo Olivier Damas
Les observateurs sont invités à réaliser un relevé par toiture entre avril et juillet 2016. Ce relevé s’effectue grâce à un formulaire disponible sur le site Internet de Plante & Cité ou par contact mail : toitures@florileges.info

Créé en 2011 par Plante & Cité, « Florilèges toitures » est un dispositif de sciences participatives pour l’observation des plantes de toitures, ouvert aux professionnels des espaces verts comme aux jardiniers amateurs. L’objectif est de mieux connaître la composition végétale et la dynamique d’évolution spontanée des toitures végétalisées en France.

Les premières observations qui portent sur la période 2011-2014 dressent un premier panorama des plantes de toitures. On observe 45 familles de végétaux, 111 genres et 181 taxons différents. Les familles les plus représentées sont les Crassulaceae (32% des taxons), Asteraceae (12%), Poaceae (10%), Caryophyllaceae (8%), et Fabaceae (7%). L’analyse des observations permet de mieux connaître le comportement des différentes espèces, leur pérennité ou non, la vigilance à porter sur certains taxons lors des phases d’entretien, etc. Les résultats sont consultables sur le site Internet de Plante & Cité : www.plante-et-cite.fr/projet/fiche/49

50 toitures sont actuellement référencées dans l’observatoire, principalement dans la moitié nord de la France, avec des relevés déjà effectués ou en cours. L’objectif est d’atteindre un seuil minimum d’une centaine de toitures observées pour une bonne qualité statistique en développant notamment les observations sur les toitures du sud de la France. Dans ce but, un partenariat est en cours avec ADIVET (Association française des toitures et façades végétales).
(suite…)