Archive mensuelles: mai 2016

Fleurs de faïence à la Galerie Mougin / Carré Rive Gauche

Fleurs de faïence, Véronique Rivemale, Galerie Mougin, Carré Rive Gauche, Paris, juin 2016
À l’occasion du Carré Rive Gauche qui met à l’honneur la Femme, Gladys Mougin laisse carte blanche à l’une de ses artistes, Véronique Rivemale. La céramiste a imaginé 20 vases en s’inspirant de 20 fleurs.

Ses créations s’intitulent Chenille, Artichaut, Vénus ou encore Ronsard… Une explosion de couleurs, pendant cet événement printanier et incontournable du marché de l’art. La Galerie Mougin dévoile cette série inédite de pièces uniques et invite esthètes et curieux à rencontrer l’artiste.

Depuis 2008, Véronique Rivemale travaille en exclusivité pour la Galerie Mougin installée depuis 1990, au cœur du Carré Rive Gauche. La galerie participait à nouveau à AD Collections qui s’est déroulé du 1er au 10 avril 2016 à l’Hôtel de la Marine.

« Pensée sauvage, jonquille, chardons laineux, coquelicots, muguets, c’est dans les fleurs que j’ai trouvé le chemin pour travailler la “Terre”. Est ainsi née cette série de 20 vases, en faïence blanche cuite à 1000 °C, émaillés au plus près des couleurs de la nature. Tourner, sculpter, émailler, cuire chacune de ces fleurs était comme une promenade, une respiration. Ils m’ont fait du bien. Des vases qui contiennent un peu de bonheur… à partager. » (Véronique Rivemale)

Informations pratiques
Fleurs de faïence, 20 vases, 20 fleurs de Véronique Rivemale
Du 1er au 30 juin 2016. Vernissage le mardi 31 mai 2016 de 18h à 22h en présence de l’artiste.
Galerie Mougin
22 et 30, rue de Lille, 75007 Paris.
Tél : +33 (0)1 40 20 08 33.
Courriel : info@galeriemougin.com
http://galeriemougin.com/
Du mardi au samedi de 13 h à 19 h
Métro : ligne 12, station Rue du Bac ou ligne 4, station Saint-Germain-des-Prés.
RER : ligne C, arrêt Orsay.

Les Off de l’Art et du Design Végétal

Créé par Carole Locatelli et Hughes Charuit (agence Carole Communication), fondateurs et organisateurs depuis 7 ans de « Paris Déco Off », les premiers Off de l’Art et du Design Végétal, événement unique et totalement inédit, en entrée libre pour le public, se tient jusqu’au 15 juin 2016 à travers un parcours Rive Gauche et Rive Droite.

Photo Christelle Estphal
Le concept de l’événement est de faire vivre dans Paris ce mix étonnant entre le Design et l’Art avec le Végétal, dans tous les lieux qui souhaitent exprimer ce mariage singulier et original. Lieux éclectiques et créatifs, galeries d’art et de design, concept stores, show-rooms de design mettent en scène toutes les énergies d’une trentaine de créateurs (artistes de Land-Art, peintres, sculpteurs , photographes, plasticiens, designers, paysagistes, performers, stylistes… ) pour lesquels la nature est source d’inspiration et d’innovation.

À l’heure où l’on assiste à l ’émergence de nouvelles pratiques urbaines à partir du végétal, cette manifestation a pour ambition de témoigner et de valoriser des réflexions artistiques nouvelles sous toutes ses formes. Grand public et professionnels découvriront des oeuvres exceptionnelles dont de nombreux projets conçus spécifiquement pour l’événement.

Dans ce cadre imposé d’unir Art et Design végétal, cette exposition résulte de la rencontre improbable d’une vingtaine d’artistes de différentes générations, tous engagés dans un manifeste pur et simple d’une esthétique inspirée du respect de la nature. Alors qu’aujourd’hui plus que jamais la défense de la nature devient une mode « marchande » et galvaudée, elle se trouve confrontée aux lobbys de destruction de notre planète. Cette exposition, montre les espoirs et désespoirs de plusieurs générations confondues d’acteurs constructifs dans une belle énergie d’ensemble. (suite…)

Dactylicapnos ventii

Suspension de Dactylicapnos ventii sur mon balcon parisien au printemps, Paris 19e (75)
J’ai acheté ce coeur-de-Marie grimpant lors de la dernière édition printanière des Journées des Plantes de Chantilly, chez nos amis de la pépinière Sous Un Arbre Perché. Et pour profiter de la floraison estivale jaune, je l’ai installé dans une suspension bien en vue sur mon balcon.

Les tiges teintées de rouge sont très fines et fragiles, le feuillage a un aspect délicat. Mais la plante est robuste pourvu qu’elle soit installée à mi ombre claire, à l’abri des courants d’air et dans un sol riche et humifère qui reste plutôt frais pendant la belle saison. En hiver, les rameaux se dessèchent. Il faut les rabattre avant le départ de la végétation, les jeunes pousses se développant vite au printemps dès que les températures sont suffisamment clémentes. Comme un coeur-de-Marie (Lamprocapnos, ex Dicentra) plus classique.

Floraison spectaculaire et charmante du rosier ‘Nevada’

Rosier 'Nevada', rosier arbustif à grandes roses simples dans le parc de la Planchette au printemps dans Levallois (92)
Avec ses longs rameaux souples et arqués couverts de larges fleurs simples blanc pur légèrement teinté de jaune au coeur et d’un soupçon de rose, le rosier ‘Nevada’ est un des grands plaisirs du jardin au printemps.

Rosier 'Nevada', rosier arbustif à grandes roses simples dans le parc de la Planchette au printemps dans Levallois (92) (suite…)

Le retour de ma clématite ‘Blue River’

Clématite 'Blue River' sur mon balcon parisien au printemps, Paris 19e (75)
Depuis que je l’ai achetée en septembre 2011 et que je l’ai installée sur mon balcon, cette variété de clématite à grandes fleurs m’a prodigué des centaines de fleurs, tout au long de la belle saison. Cette année, elle recommence une nouvelle floraison très tôt, pour mon plus grand plaisir !

Clématite 'Blue River' sur mon balcon parisien au printemps, Paris 19e (75)
Chaque année en fin d’hiver, je rabats complètement les tiges desséchées, au ras de sol. Très vite les nouvelles pousses apparaissent et grimpent le long de la rambarde du balcon avec de nouveaux boutons floraux toujours très nombreux du bas en haut des tiges. La croissance au printemps est très rapide, je dois palisser les nouvelles pousses une ou deux fois par semaine.

Athyrium ‘Lady in Red’ décevante

Fougère rustique (Athyrium filix-femina 'Lady in Red') sur mon balcon parisien au printemps, Paris 19e (75)
Cette belle fougère femelle aux frondes finement découpées devraient avoir des pétioles d’un beau rouge laqué qui tranchent avec le feuillage. C’est au moins le troisième pied que je cultive et celui-ci s’est déjà bien développé, mais la couleur rouge est toujours aux abonnés absents…

Les pétioles des tiges ont vaguement une teinte rougeâtre mais très discrète. La plante ayant plus d’une année de culture, j’espérais mieux ! Heureusement, le feuillage est superbe.