Merci présente l’exposition « Terrain Vague »

Jardiner chez soi, Merci boutique, Paris, avril 2016
En mode ludique, bucolique et pratique, Merci se fait l’écho de la place grandissante de la nature en ville et nous donne les clés pour faire entrer le végétal dans la maison ou sur le balcon.

Petits outils, simples et intelligents pour prendre soin des plantes en pot, graines à semer à tout va, vaisselle robuste et belle, lanternes, bougies… fêtent avec style le retour du printemps. En plus, à l’occasion de Ultra Lin, des sachets de grains de lin seront distribués aux clients Merci.

Terrain Vague by Merci from mercishopparis on Vimeo.

Terrain vague se décline en 3 thèmes : jardiner chez soi, recevoir dehors, la lumière in & out.

Jardiner chez soi
Le besoin de mettre les mains dans la terre, semer, planter, repiquer se fait de plus en plus sentir. On cultive son jardin sur le rebord de la fenêtre, le balcon et aussi à l’intérieur de la maison.
Pour entretenir son lien avec la nature, Merci présente des germoirs en céramique blanche créés par Alicja Patanowska, céramiste polonaise, à poser sur n’importe quel support en verre. On y voit grandir la plante au quotidien. Rien de mieux aussi pour observer la pousse que de semer des graines.

Allumettes avec graines d'herbes aromatiques, Merci boutique, Paris, avril 2016Ici, elles sont joliment présentées dans des boîtes d’allumettes à l’ancienne où chaque bâtonnet en contient une. Autre variante, ces petits pots en galva, contenant du terreau et des graines, prêtes à planter. Avec eux, on (re)découvre le plaisir de récolter ses tomates-cerise ou de couper ses herbes aromatiques. L’envie de jardiner vient aussi avec cette collection de poteries en terre brute, réalisées artisanalement avec des couleurs et des textures toutes différentes, comme des pièces uniques. Et pour prendre soin de son petit bout de terre, on trouvera un grand choix de sécateurs japonais à manche en bois et d’arrosoirs, adaptés aux plantations en pot.
Merci met aussi à l’honneur les fleurs coupées en installant un “bar à vases”. Ces derniers sont choisis volontairement avec des formes simples pour mettre en valeur n’importe quel bouquet, feuillage, branche…

Recevoir dehors
Avec les soirées qui s’allongent, les feuilles qui habillent les arbres, les fleurs qui embaument au détour d’une rue… les citadins retrouvent leur énergie, ouvrent les fenêtres et leur maison pour des dîners dans la douceur des nuits estivales. La table est mise avec une vaisselle du Portugal. En grosse faïence, elle est peinte à la main avec trois motifs au pinceau dans des tons de verts et se décline en grandes et petites assiettes, bols et mugs.

La manufacture Jars a mené une réflexion sur le végétal. Le résultat en exclu chez Merci : des créations très poétiques comme ces feuilles en faïence vernissée et non vernissée ou ces adorables coupelles en faïence qui prennent la forme de légumes (courgettes, avocats, endives…), idéales pour servir tous les accompagnements et autres dips.

Merci revisite l’esprit camping avec des tabourets – siège en tissu et pieds en acier pliables – qui se rangent dans une petite poche avec poignée. Et avec des couverts bien dessinés où fourchette, couteau et cuillère aimantés se rangent dans une housse en silicone.

La lumière in & out
Indispensable pour réussir les soirées d’été, elle crée l’ambiance comme par magie, fait passer douceur et chaleur entre les invités et rassemble autour d’elle. Merci a donc déniché toutes sortes de lanternes, lampes à pétrole, petits lumignons à suspendre dans les arbres pour ajouter une touche de poésie et de mystère aux dîners dehors. Mais aussi des luminaires plus étonnants comme cette petite lampe, SolarPuff. Pliable, nomade, léger, équipé de panneaux solaires miniatures, ce petit cube, conçu à l’origine pour faire face à des situations d’urgence, est aussi beau sur la table ou sur l’herbe.

Les collections permanentes s’agrandissent
Merci développe sa collection de valises en carton. Elles deviennent des rangements escamotables et malins qui font office de boîtes à outils, à couture, à papeterie, à bijoux… grâce à leurs nombreux compartiments. Leurs formes et leur matière en kraft naturel engagent au grand tri du printemps. Et pour compléter sa collection de vaisselle, Merci présente des pièces en grès aux formes aléatoires, venues du Portugal : deux coloris (gris moucheté et gris manganèse) pour un très beau pichet, inspiré de pièce de céramiste, des bols, des assiettes et deux plats rectangulaires aux angles arrondis.

Informations pratiques
Jusqu’au 30 avril 2016
Merci
111, boulevard Beaumarchais, 75003 Paris.
Tél. : + 33 (0)1 42 77 00 33.
Courriel : contact@merci-merci.com
Horaires d’ouverture : du lundi au samedi de 10h à 19h. Ouverture du Cinéma Café et du Used Book Café tous les dimanches de 11h à 18h.
www.merci-merci.com/fr/

Commentaire (1)

  1. jpp

    Ce « terrain vague » montre à quel point le tiers paysage de Gilles Clément est entré dans les meurs. J’espère qu’il touche des droits d’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *