Grand mur végétalisé dans la rue Jean Goujon (Paris 8e)

Grand mur végétalisé dans la rue Jean Goujon, Paris 8e (75)
Du lierre et de la vigne vierge suffisent pour couvrir une grande surface de béton et donner un air plus vert à un immeuble sans cachet. Un bel exemple de mur végétalisé.

Grand mur végétalisé dans la rue Jean Goujon, Paris 8e (75)
Le lierre et la vigne vierge ont l’avantage de s’agripper seuls sur le mur, sans l’aide du jardinier. Sur un mur en béton, ils n’abiment pas la structure. Il n’y a pas d’entretien, sauf une fois par an pour contenir la végétation de part et d’autres. La taille est alors une opération de grande envergure ! Et en automne, la chute des feuilles de la vigne vierge entraine quelques séances de ramassage dans le jardinet situé au pied du mur. Deux interventions très limitées dans le temps qui laisse beaucoup de loisirs tout le reste de l’année.

Par |2016-04-28T06:27:33+00:0028 avril 2016|Paris, plante grimpante|1 Commentaire

À propos de l'auteur :

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

Un commentaire

  1. jpp 29 avril 2016 à 23 h 49 min

    C’est justement la taille de grande envergure qui pose problème : ça suppose de gros moyens. Sinon je pense effectivement que c’est comme ça un mur végétalisé écologiquement correct et pas autrement.

Laisser un commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok