Les fleurs à l’honneur sur le stand régional Provence-Alpes-Côte d’Azur au SIA 2016

Mimosa, région Provence-Alpes-Côte d'Azur, SIA 2016
La Chambre Régionale d’Agriculture Provence-Alpes-Côte d’Azur, soutenue par le Conseil Régional, propose les 2 et 4 mars prochains des animations autour de la filière horticole pendant le Salon International de l’Agriculture à Paris.

Fleurs, plantes et plants de pépinières sont en effet « enracinés » dans le patrimoine azuréen depuis la nuit des temps. Rendez-vous à la porte de Versailles, dans le Hall 3, allée E, sur le stand 006, pour découvrir la riche palette de variétés et de senteurs des fleurs de Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec un focus particulier sur celles des Alpes-Maritimes et du Var.

Mercredi 2 mars de 9h à 19h : Coup de projecteur sur les fleurs des Alpes-Maritimes
Rendez-vous sur le stand régional Provence-Alpes-Côte d’Azur pour en savoir plus sur la filière horticole des Alpes-Maritimes et (re)découvrir toutes les variétés de fleurs du département, à l’instar de la délicate violette ou encore du célèbre mimosa !
Au programme également : distribution de fleurs. Cette animation est proposée par la Chambre d’Agriculture des Alpes-Maritimes. La filière horticole est en effet le premier pilier économique maralpin avec 340 hectares (second département français pour les surfaces de fleurs et feuillages coupés après le Var).

Vendredi 4 mars de 14h à 19h : Atelier de composition florale
L’atelier de composition florale est proposée par la Fédération Française des Artisans Fleuristes (l’union des différentes chambres syndicales, unions patronales, corporations départementales ou régionales des artisans fleuristes de France) avec la Sica Marché aux fleurs d’Hyères. Le Var est le premier département français en termes de superficie horticole. Cette place se justifie par de nombreux facteurs : climat hivernal en général clément, eau d’irrigation de bonne qualité, proximité des marchés, tradition horticole, structures de formation, d’expérimentation, de commercialisation… L’horticulture occupe le littoral varois au sein de quatre bassins de production : production de fleurs coupées à l’est et à l’ouest de Toulon, pépinières et plantes en pot dans la Basse Vallée de l’Argens, feuillages coupés sur le Tanneron.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *