Les premiers labels « Végétal local » décernés à 11 producteurs

Mardi 16 février 2016, dans le cadre du Salon du Végétal d’Angers (49), onze producteurs, pépiniéristes, semenciers et récolteurs ont reçu le label « Végétal Local » pour valoriser leurs végétaux sauvages d’origine locale.

Logo du label "Végétal local"Lancés en 2015 à Angers, les labels « Végétal local » et « Vraies messicoles » visent à garantir l’origine locale d’un végétal sauvage sur le marché. Ils ont été créés à l’initiative de la Fédération des Conservatoires botaniques nationaux, de l’Association Française Arbres Champêtres et agroforesteries et de l’association Plante & Cité pour répondre aux enjeux écologiques et économiques de la restauration des milieux.

Qui sont ces 11 producteurs de végétaux labellisés ?
Six pépiniéristes produisant arbres et arbustes, un producteur de plantes aquatiques et de ripisylve, trois producteurs de semences et de plants d’herbacées et un récolteur de graines d’arbres ont reçu le droit d’exploiter le label « Végétal local ». Parmi ces onze, deux producteurs ont également reçu le label « Vraies messicoles » valorisant leur production de plantes compagnes des cultures (bleuet et coquelicot).

Le label a été accordé aux onze producteurs pour une centaine d’espèces dans les différentes régions françaises, notamment des plantes de haies (cornouiller sanguin, aubépine, noisetier…), des végétaux aquatiques (Carex, roseaux, saules..) et des espèces herbacées (trèfles, silène, origan…).

Qui sont les acheteurs potentiels ou actuels, pour quels usages ?
De nombreuses entreprises, partenaires de la démarche, souhaitent déjà se fournir en végétaux labellisés pour leurs sites à restaurer et en intègrent dans leurs cahiers des charges d’aménagement. Des collectivités et des Parcs naturels régionaux sont également en attente de végétaux garantis d’origine locale.

Comment labelliser sa production « végétal local » ?
Le troisième appel à candidature est ouvert jusqu’au 31 mars 2016.
Les sessions de labellisation ont lieu deux fois par an, au printemps et à l’automne.
Ces onze producteurs, premiers à recevoir le label « Végétal Local », ont répondu au premier appel à candidature lancé au printemps 2015. Des audits sont en cours auprès des quinze producteurs qui ont candidaté à la session d’automne 2015. Ils seront évalués par le prochain comité de marque en mai. Ce sont au moins 250 espèces supplémentaires qui devraient être labellisées en 2016.

Le prochain appel à candidature pour les récolteurs et producteurs est ouvert jusqu’au 31 mars prochain : rendez-vous sur le site de la FCBN pour retirer un dossier : http://www.fcbn.fr/vegetal-local-vraies-messicoles

Les candidats retenus feront l’objet d’un audit en été 2016 pour les espèces locales qu’ils souhaitent collecter et produire.
Les labellisations sont valables pour une période de 10 ans et s’appliquent aux espèces proposées par chaque candidat et validées par le comité de marque.

Retrouvez plus d’infos sur le site : http://www.fcbn.fr/vegetal-local-vraies-messicoles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *