Le souci, soleil de l’hiver parisien

Souci (Calendula) en fleur dans le cimetière du Père Lachaise en hiver
Le souci est presque toujours présenté comme étant une fleur annuelle, alors qu’à Paris, les pieds passent les hivers et ne cessent de fleurir à longueur d’année. Au coeur de la mauvaise saison, les grandes marguerites vivement colorées dénotent dans le paysage urbain et apporte une touche de couleur joyeuse, même quand la grisaille persiste.

Souci (Calendula) en fleur dans le cimetière du Père Lachaise en hiver, Paris 20e (75)
Le saviez-vous ?
Les capitules du souci s’ouvrent à l’aube et se referment au crépuscule.
Le nom commun, souci, dérive du latin solsequia,  qui signifie « qui suit le soleil ».
Les « fleurs » (en fait des inflorescences) sont riches en nectar. La longue floraison du souci permet aux abeilles d’avoir une source de nourriture supplémentaire en dehors de la belle saison. Une jolie fleur très utile !

Commentaires (2)

  1. Michèle

    Je n’arrive pas à en avoir étant au nord/est, pas assez de soleil pour ces belles fleurs que j’aime beaucoup pour la gaieté qu’elles apportent même au cœur de l’hiver!

  2. mamiefanfan

    j’adore cette fleur très présente dans mon jardin, avec sa couleur très lumineuse.
    elle s’appelle aussi calendula, du grec « calende », et qui veut dire tous les 10 jours. elle fleurit tous les dix jours dans le jardins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *