Premières photos de l’aquarium des Tateurndina

Aquarium à Tateurndina ocellicauda avec Eleocharis, Anubias, Ceratophyllum et Limnobium, Paris 19e (75)
Le décor est encore jeune car les dernières plantes ont été installées le week-end dernier, mais les locataires (6 Tateurndina ocellicauda) ont l’air de bien apprécier. Vous pouvez en voir trois sur la première photo.

Aquarium à Tateurndina ocellicauda avec Eleocharis, Anubias, Ceratophyllum, Ludwigia et Limnobium, Paris 19e (75)
Grenouillettes (Limnobium laevigatum) en surface pour atténuer l’éclairage qui provoque une croissance trop forte des algues vertes filamenteuses, au centre un beau pied d’Anubias barteri var. Nana fixée sur roche, des rameaux de cornifle (Ceratophyllum demersum) à l’arrière plan, Eleocharis acicularis ‘Mini’ (à l’aspect de fin gazon), Ludwigia Super Red Mini (pas encore rouge) au premier plan et de la mousse, « Christmas moss » (Vesicularia dubyana ‘Christmas’), sur la potée renversée. Un véritable petit jardin aquatique !

Et des cachettes pour les mâles en prévision de pontes éventuelles. Une souche creuse, une demie noix de coco (en céramique) et un petit pot renversé. Ces messieurs ont vite adopté les planques, autant de petits territoires. Dans cette espèce, monsieur garde les oeufs après la ponte et les alevins. La fausse demie noix de coco en céramique visible sur la première photo a été immédiatement adoptée par le plus grand mâle. Le pot renversé est visité, mais je pense le remplacer par une autre demie noix de coco en céramique qui semble plus adaptée à cette espèce pondeuse sur support caché.

Pour le moment, j’apporte de l’engrais Dennerle pour les plantes chaque jour. Mais je vais installer une bouteille de gaz carbonique avec un diffuseur pour obtenir un meilleur développement des végétaux.

À suivre !

Commentaires (4)

  1. Alain Delavie (Auteur de l'article)

    Les poissons d’aquarium sont plus faciles à garder qu’un chat ou un chien qui vivent aussi beaucoup plus vieux. Pas besoin de sortie quotidienne et les poissons peuvent jeûner quelques jours sans problème. Mais c’est de l’entretien, beaucoup d’entretien je le reconnais. Et puis tout coûte cher, les bacs, le matériel, les plantes (une ruine quand on veut un jardin aquatique florissant) et les poissons surtout quand on sort des espèces courantes.

  2. Josette

    Pas facile, toujours des problèmes, j’en suis consciente. Je connais plusieurs personnes qui avaient un aquarium qui s’est retrouvé entreposé au sous-sol. C’est bien pour cette raison que je dis « peut être ». Mais le souci principal c’est surtout qui s’en occupe si on doit s’absenter ou si on est malade. J’ai déjà donné pour l’arrosage de mes plantes quand je partais en vacances, lamentable…

    .

  3. Michèle

    Attention un aquarium est très beau, très reposant mais c’est beaucoup de travail et d’argent! Il y a pratiquement toujours un problème ou c’est les plantes qui ont des algues, ou c’est les poissons qui sont malades! Les produits pour le soigner sont très chers!

  4. Josette

    Sympas les petiots et leur environnement !

    C’est extrêmement reposant de regarder la vie dans un aquarium. Plus tard, beaucoup plus tard quand je n’aurai plus de chats, j’aurai peut être un aquarium.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *