Jonquilles de l’Épiphanie

Narcisses fleuris en début d'hiver dans le square Claude Bernard, Paris 19e (75)
Ces jonquilles parisiennes photographiées hier dans le square Claude Bernard (Paris 19e) ont commencé à fleurir un peu avant Noël dernier, donc en décembre. La douceur persistante n’a fait que stimuler la floraison. Un petit air de printemps pour l’Épiphanie !

Narcisses fleuris en début d'hiver dans le square Claude Bernard, Paris 19e (75)
Si la végétation continue à s’affoler ainsi, ce n’est plus de la galette qui va nous régaler, mais de la tarte aux fraises…

Commentaires (5)

  1. Michèle

    J’ai un pied de fleur des Elfes bien fleuri!!

  2. Josette

    Les plantations de thuyas de mon jardin ont été faites par les précédents propriétaires sur 3 côtés. Parait-il que c’était une affaire, prix en solde imbattables….Il leur fallait un mois pour les tailler tous.

    Jardin à l’abandon pendant près de 5 ans. Sur un côté je pense que c’est bien d’avoir ces arbres qui meublent ce côté de terrain et qui coupent le vent sur un champ en contrebas où se trouvent des chevaux. Ils poussent librement sans gêner mais pour les 2 autres côtés …..

    EDF est venu ratiboiser sur un côté les cimes qui taquinaient de plus en plus les câbles électriques. Un beau carnage car une partie des branches coupées sont restées dans le haut et toute seule ce n’est pas facile de les descendre. Sur un côté ils envahissent le petit jardin qui est pour l’instant en vente mais dès qu’il sera vendu il va me falloir trouver une solution.

    Sur le 3em côté (qui me vaut quelques réflexions du voisinage pour la partie qui jouxte la rue) je pense qu’ils gênent un cerisier qui donne des cerises de plus en plus petites et qui monte de plus en plus haut (manque d’eau, de soleil ?). Sur ce côté passe le câble du téléphone…..Je m’attends à des ennuis de ce côté là. En attendant je coupe tout ce qui dépasse de trop sur la rue.

    Laissez libres de pousser ils ont des gros troncs et je les admire, mais tellement plantés serrés qu’ils n’ont de feuillage qu’en haut et de chaque côté. Le premier de la ligne a été coupé pour laisser passer l’engin d’EDF, le camion de bois et alors on voit tout l’intérieur de la haie complètement nu et es branches immédiates du 2em sujet retombent comme des spaghettis ! Je prévois de les rattacher et de planter au pied des capucines ou un houblon doré

    Les thuyas en arbres d’ornement isolés dans de grands espaces, parfait, j’ai vu en Bretagne, mais en haies qui doivent être constamment taillées : quel boulot et que de tracas !

  3. nanou

    quelle plaie ces thuyas ! que dira- t -on plus tard de certaines de nos plantations actuelles !

    en tout cas , quand on peut les arracher quelle délivrance ! j’ai une amie qui avait son jardin presque dans l’ombre à cause de ces arbres , depuis qu’elle les a fait enlever , son jardin est plein de fleurs

    mes jardinières d’été de lobelias bleus , diascias et bacopas , capucines sont encore très belles

    ,

  4. Josette

    Incroyable !

    Je suis allée voir mon cognassier du Japon : des petits boutons, certains bien gonflés mais pas de fleurs épanouies. Peut être à cause de trop d’arbres aux alentours dont des thuyas qui cernent presque tout le jardin. ..

  5. jpp

    Compte-tenu de l’ombre, les narcisses ne sont pas encore arrivées à St-Serge mais les perce-neige oui.
    Relevé des floraisons hier : yukka, hellébore, bourrache, sauge coccinée, souci, fatsia japonica, impatiens balflourii, pulmoniare, bégonias, bégonias dragon wings, bergenia, pervenche, daphné, perce-neige, œillet d’Inde, jasmin d’hiver, cognassier du Japon, campanule, iris d’Alger, gueule de loup, lavande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *