Archive journalières: 18 janvier 2016

Maxi jardinières de géraniums lierres

Jardinières de géraniums lierres (Pelargonium) sur la façade d'un hôtel de la rue de Birague, Paris 4e (75)
Sauf hiver exceptionnellement froid, le microclimat parisien permet de conserver les géraniums (Pelargonium) dehors d’une année sur l’autre. En vous promenant dans la rue de Birague (Paris 4e), vous ne pourrez pas manquer ces jardinières laissant pendre des grandes cascades de géraniums lierres toujours fleuris en janvier.

Jardinière de géraniums lierres (Pelargonium) sur la façade d'un hôtel de la rue de Birague, Paris 4e (75)
Feuillage dense d’un beau vert foncé, jardinière entièrement recouverte, tiges pendantes sur une belle hauteur… Un bel exemple de culture de géraniums lierres réussie.

Jardinières de géraniums lierres (Pelargonium) sur la façade d'un hôtel de la rue de Birague, Paris 4e (75)Mais jusqu’où vont-ils pousser ?

Premières photos de l’aquarium des Tateurndina

Aquarium à Tateurndina ocellicauda avec Eleocharis, Anubias, Ceratophyllum et Limnobium, Paris 19e (75)
Le décor est encore jeune car les dernières plantes ont été installées le week-end dernier, mais les locataires (6 Tateurndina ocellicauda) ont l’air de bien apprécier. Vous pouvez en voir trois sur la première photo.

Aquarium à Tateurndina ocellicauda avec Eleocharis, Anubias, Ceratophyllum, Ludwigia et Limnobium, Paris 19e (75)
Grenouillettes (Limnobium laevigatum) en surface pour atténuer l’éclairage qui provoque une croissance trop forte des algues vertes filamenteuses, au centre un beau pied d’Anubias barteri var. Nana fixée sur roche, des rameaux de cornifle (Ceratophyllum demersum) à l’arrière plan, Eleocharis acicularis ‘Mini’ (à l’aspect de fin gazon), Ludwigia Super Red Mini (pas encore rouge) au premier plan et de la mousse, « Christmas moss » (Vesicularia dubyana ‘Christmas’), sur la potée renversée. Un véritable petit jardin aquatique !

Et des cachettes pour les mâles en prévision de pontes éventuelles. Une souche creuse, une demie noix de coco (en céramique) et un petit pot renversé. Ces messieurs ont vite adopté les planques, autant de petits territoires. Dans cette espèce, monsieur garde les oeufs après la ponte et les alevins. La fausse demie noix de coco en céramique visible sur la première photo a été immédiatement adoptée par le plus grand mâle. Le pot renversé est visité, mais je pense le remplacer par une autre demie noix de coco en céramique qui semble plus adaptée à cette espèce pondeuse sur support caché.

Pour le moment, j’apporte de l’engrais Dennerle pour les plantes chaque jour. Mais je vais installer une bouteille de gaz carbonique avec un diffuseur pour obtenir un meilleur développement des végétaux.

À suivre !