Les primevères ont leur impasse dans Paris

Impasse des Primevères, Paris 11e (75)
Mais dans cette impasse, je n’y ai vu aucune primevère…

Commentaires (11)

  1. Josette

    Merci Nanou. J’avais un doute pour le nom du village.

  2. nanou

    Josette , il ne manque plus que des photos !
    le village des roses s’appelle Chedigny et non chevigny

  3. Josette

    Encore moi !

    Je précise à propos des chats : tous ne sont pas à moi. 2 petites jeunes d’un an nées ici que j’ai élevées au biberon, mes deux autres chats civilisés (5 ans et 7 ans) et 4 minettes sauvages très âgées ramenées de mon ancien logement qui, elles, restent presque tout le temps dans le jardin. Les 8 autres : ceux des voisins qui trouvent que c’est mieux moi. Parmi ces 8 une chatte apprécie particulièrement l’emplacement sous l’orme champêtre à la belle saison. Je ne tiens pas à la contrarier à cause d’un maniaque de la tronçonneuse…

    Pour les plantes j’ai oublié aussi des lavatères Barnsley et des troënes panachés. Quand je rentrai des courses cet été je trouvais mon installation pas mal du tout même si c’est très simple, très amateur. Un voisin à priori  » pas très plante  » a fini par me dire que c’était finalement joli..Il appréciait surtout l’ensemble géraniums lierres rose-mauve avec les verveines de Buenos Aires violet foncé qui se mariaient bien avec le crépi ocre pâle de la maison..

    Je rêve d’un endroit planté comme à Chevigny où des rosiers poussent sur les trottoirs.

  4. nanou

    Pardon JPP, j’ai écorché votre nom

  5. nanou

    Bravo Josette pour ts ces efforts de décoration de plantes , et qui aussi , vous font plaisir.

    IL faut voir la vérité en face : les français, en général sont indifférents au jardinage , et ce n’est pas ts les blablas des réunions peu ou prou écologiques qui changeront qq chose , n’est ce pas JMPG , malgré votre bonne volonté , ni les statistiques qui annoncent régulièrement la hausse énorme des personnes fréquentant les jardineries , tout ça c’est du pipeau .Par contre oui les municipalités ont bien amélioré les petits massifs ridicules d’autrefois et on voit maintenant de très très belles créations . Mais c’est presque génétique cette indifférence des français . Allez donc chez nos voisins anglais , hollandais , allemands et voyez la différence .

  6. Josette

    Lire : je mettrai » et non « mettrais ».

    A propos de mon petit orme champêtre : mes mistigris ont largement de quoi escalader dans le jardin mais ils aiment bien se mettre sous cet arbre et profiter de son ombre l’été.
    Bien sur je coupe toutes les extrémités de branches qui dépasseraient sur la rue.

    Il est possible que je le coupe plus tard car ses racines pourraient se propager sous la maison, c’est une pousse spontanée. En attendant il va être décoré pour attendre le Père Noël.

  7. Josette

    Ici ce n’est pas mirobolant non plus !

    Quand je suis arrivée j’ai tout de suite remarqué qu’il n’y avait pas la moindre plante pour garnir le dessus du puits obturé qui fait une sorte de rond point ; juste les restes d’un pied de céraiste rabougri. Alentour pas beaucoup de fleurs non plus.

    Cet été pour égayer le devant de ma maison j’ai mis diverses plantes restées en bacs dont je profitai peu dans le jardin. Il y a un espace en herbe d’environ 1 mètre entre la maison et la voie bitumée qui mène dans les champs.

    Sur la fenêtre principale il y a l’été dans un angle un beau pot de géranium remplacé en ce moment par ma potée d’hellébores, rien d’autre car les chats aiment bien s’y installer. Sous la fenêtre vraiment pas haute par rapport au niveau du sol j’ai mis un petit banc qui aide les chats soit à grimper soit à y faire la sieste.

    Les quelques personnes en voiture qui se sont arrêtées pour regarder ce n’était pas de l’admiration, et pourtant j’étais fière de mon installation… mais pour critiquer !!! Quoi des fleurs installées sur le trottoir !

    Quant à mes thuyas, ce n’est pas moi qui les ai plantés, je n’en aurais pas mis. Ils se sont mis à grandir comme des fous,en attendant un nouveau propriétaire. Mais voilà que leur sommet se penche par dessus le grillage et coiffe à bonne hauteur le « trottoir »..Des thuyas pas taillés, mais quelle honte !!!.

    Parait-il même que bientôt à cause de moi « on ne pourra plus se croiser »… Elle est bien bonne celle-là car on ne peut absolument pas se croiser en voiture dans ce chemin.

    Il y a toujours une bonne âme pour cafter ! Mais au moins je sais à quoi m’en tenir !

    Un peu fort de se retrouver en rase campagne, au milieu de nulle part et devoir subir le joug des ratiboiseurs….Mais je résiste !!!

    J’aime bien les grillages cachés, un peu, beaucoup, la verdure, même si je sais bien que ce n’est pas réglementaire. Donc j’épointe tout ce qui dépasse de trop (jusqu’à 2 m de hauteur) qui pourrait gêner un piéton qui aurait l’idée saugrenue de raser ma clôture et par la même occasion marcher dans cette partie étroite en herbe, sauf à chercher des escargots.

    Ici on ne peut pas dire que le végétal est le bienvenu, à quelques exceptions près. Tout doit rester à l’intérieur des jardins. Même un voisin de la région parisienne a été montré du doigt parce que son chèvrefeuille dépassait un peu du grillage….

    Pour ‘instant dans des grands bacs j’ai des skimmias, des petits conifères, des petits lierres, des abélias, un petit nandina Guf Stream, le dernier arrivé, complétés avec des annuelles. Il y a aussi un grand lierre Marengo dans son propre contenant. J’ai eu aussi 3 pieds de verveine de Bueno Aires que je vais couper quand ils arrêteront de fleurir.. Je vais essayer de faire des semis des graines récupérées. J’ai un gros pot de mahonia, très graphique. Le gros pied de capucines continue sa vie et de fleurir dans la véranda.

    Par la suite ces plantations.hors sol seront mises en pleine terre au jardin. Je mettrais d’autres plantes, toujours en pot, devant la maison.

    Cette fin de semaine je vais décorer tout ce végétal en mode Noël, y compris le petit orme champêtre qualifié d’épineux par un voisin qui me proposait de le raser. Il sert de terrain d’escalade à mes chats et à faire leurs griffes.

    Comme j’ai quantités de décorations de Noël achetées pendant des décennies je vais décorer aussi la porte et 2 autres fenêtres qui donnent sur a rue. « Y en a qui vont être baba »!!!.

    ça va encore cancaner sec dans les chaumières ….

    Bon week-end à tous.

  8. jpp

    Conférence « Végétalisation participative »
    Lundi 14 décembre 2015 à 12h
    Lundi 14 décembre 2015 à 15h
    ::: Présentation des dispositifs de la Ville de Paris pour encourager la végétalisation participative par les parisiens.
    ::: Information des participants sur les outils qui sont à leur disposition.
    A cette occasion, un diaporama sera projeté pour illustrer le permis de végétaliser et le programme Main-Verte des jardins partagés.

  9. mamiefanfan

    je crois que c’est un peu partout comme ca en banlieue !! ici rien non plus !!

  10. nanou

    oh l la la s’il n’y avait qu’elle ! quand même bizarre cette indifférence de quartier , pas un seul habitant de cette rue pour faire honneur à cette appellation ?

    ds le même genre de constatation , ds ma rue ( une petite rue tranquille de banlieue ),)chaque année au moment de Noel , je suis la seule à mettre une déco sur ma
    fenêtre . Cette année une petite jardinière d’hellébore blanches avec des photophores de bougies blanches . ailleurs rien , pas la moindre petite guirlande ou autre chose qui éclaire la grisaille de l’hiver .

  11. nicole

    va falloir remédier à ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *