Bien vivace, le coqueret du Pérou !

Coqueret du Pérou, groseille du Cap, Physalis peruviana, en hiver dans le parc de Bercy, Paris 12e (75)
Cultivé comme une tomate ou une aubergine, le coqueret du Pérou (Physalis peruviana) est pourtant bien vivace, mais pas du tout rustique. Si elle n’est pas cultivée dans une serre ou une véranda chauffée, cette Solanacée grille dès les premières gelées. Mais cette année, la douceur exceptionnelle de l’automne et du début d’hiver parisien lui permet de survivre et de garder toute sa vigueur.

Coqueret du Pérou, groseille du Cap, Physalis peruviana, en hiver dans le parc de Bercy, Paris 12e (75)
Ce beau pied vigoureux a été photographié dans le petit potager du parc de Bercy (Paris 12e) le week-end dernier. Même fin décembre, il a gardé bel aspect et porte encore quelques fleurs et fruits. Sous serre ou véranda maintenues hors gel, ce physalis donnerait des fleurs et des fruits toute l’année.

Commentaire (1)

  1. @nnie54

    La douceur de cette fin d’année nous aura marqués je crois en voyant de telles plantes encore là !
    @nnie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *