150ème Noël du Printemps

150ème Noël du Printemps, boulevard Haussmann, Paris 9e (75)
S’inspirant d’un conte, créé en son honneur en 1911, le grand magasin Printemps fait revivre la Fée éponyme pour exaucer le plus beau des rêves à l’occasion de ses 150 ans : faire renaître le printemps à Noël !

150ème Noël du Printemps, boulevard Haussmann, Paris 9e (75)
Ciel gris, paysages enneigés, eaux glacées et intense silence signent l’ambiance d’une nature endormie qui, sous un coup de baguette magique, revient à la vie pour laisser s’exprimer la saison synonyme de la renaissance, l’éternel printemps !

150ème Noël du Printemps, boulevard Haussmann, Paris 9e (75)
Imaginé telle une ode à la lumière qui reprend ses droits, cet incroyable conte de Printemps à Noël, est mis en scène avec la complicité de Philippe Découflé. Tout le grand magasin se transforme en un spectacle « total » où règnent magie, poésie et fantaisie pour un Noël d’exception !

150ème Noël du Printemps, boulevard Haussmann, Paris 9e (75)
À l’occasion de son 150ème anniversaire, le Printemps offre pour la première fois aux passants du boulevard Haussmann des vitrines entièrement animées. Renouant ainsi avec ses traditionnelles vitrines enfantines, le grand magasin met en scène d’adorables personnages, complices de la Fée Printemps, tous imaginés avec la connivence de partenaires différents aux univers riches : Lancôme, Longines, Sonia Rykiel, Christian Louboutin, Evian et Burberry.

Chacune des 11 vitrines présente un tableau féérique de l’incroyable métamorphose orchestrée par la Fée Printemps et ses joyeux compagnons. Mise en scène avec Philippe Découflé, chaque vitrine est signée par l’artiste, à travers l’utilisation de jeux d’illusions dont il est le maître, tels que le phénakististoscope, effet visuel ancêtre du dessin animé, ou le kaléidoscope. Pour encore plus de magie, deux vitrines sont dédiées à une expérience interactive avec les passants.

150ème Noël du Printemps, boulevard Haussmann, Paris 9e (75)Le printemps à Noël
Une nuée joyeuse se presse autour de la Fée Printemps parée de son éblouissante robe couleur de temps. Tous ses petits complices sont là. Pour rien au monde, ils ne manqueraient la fête spectaculaire qui se prépare. Tournoyant comme une toupie, la fée fait jaillir bouquets de lumière et floraisons d’arc-en-ciel. Sous les éclats de rire, la Fée Printemps entraine dans une farandole virevoltante ses joyeux amis émerveillés par ce féerique cadeau : le retour du printemps à Noël !

150ème Noël du Printemps, boulevard Haussmann, Paris 9e (75)Les façades
Plus magiques et féériques que jamais, les façades de Printemps Haussmann traduisent tout l’enchantement de Noël et du conte qui est son inspiration pour ce 150ème anniversaire. On y retrouve la Fée Printemps, héroïne du récit, représentée en 3 dimensions, sur pas moins de 5 mètres de hauteur ! C’est elle qui déclenche, d’un coup de baguette magique, un véritable spectacle de lumières de près de 15 minutes, imaginé avec Philippe Découflé. Par son bras articulé, elle donne le coup d’envoi à un enchaînement de scintillements.

150ème Noël du Printemps, boulevard Haussmann, Paris 9e (75)
Les volutes de lumières parcourent et envahissent les façades, d’étoile en étoile. Cette année, l’atmosphère lumineuse est chaleureuse et dorée. Les coupoles sont ambrées. La marquise, auvent qui surplombe les vitrines, est envahie de fleurs aux tons blancs, rosés ou dorés et illuminée de starflashs clignotants.

150ème Noël du Printemps, boulevard Haussmann, Paris 9e (75)

Les personnages du conte
La Fée Printemps : Présente dans chacune des vitrines, elle est l’instigatrice du retour de la saison printemps en plein hiver. Très contemporaine, elle arbore une combinaison-pantalon ainsi qu’un bibi fleuri d’un jaune vif et lumineux. Elle est dotée d’une longue baguette et ses ailes, aériennes et translucides, sont composées d’une multitude de pétales satinés. Son costume est intégralement réalisé par la Maison Legeron, artisan parisien prisé par les plus grandes Maisons de Haute Couture et célèbre pour ses confections de fleurs en tissus. Dans le tableau final, apothéose du conte, elle porte une robe-coupole couleur de temps et se retrouve entourée de ses acolytes magiques.

Les Petits Maîtres du Temps : sont des personnages bonhommes dont les visages reprennent la forme d’un cadran de montre. En effet, nez et sourires suggèrent les aiguilles quand les oreilles et les petits chapeaux appellent le remontoir et autres boutons poussoirs. Ambassadeurs du célèbre horloger suisse Longines, les Petits Maîtres du Temps ont pour mission d’aider la Fée Printemps à prendre le contrôle du temps et à faire renaître le printemps en plein cœur de l’hiver en activant les mécanismes et rouages du temps.

150ème Noël du Printemps, boulevard Haussmann, Paris 9e (75)
Les Demoiselles Roses :
de couleur rose ou champagne, elles sont les ambassadrices de la Maison Lancôme. Élégantes, épanouies, légères et gracieuses, elles incarnent parfaitement les codes de la marque. Elles entrent en scène et participent à l’éclosion du printemps à l’occasion d’un véritable ballet aérien. Entièrement vêtues de pétales de soie, nervurés tels ceux d’une rose, symbole emblématique de Lancôme, leurs têtes sont, quant à elles, coiffées de pétales disposés en large corolle. Leurs costumes ont également été entièrement réalisés par la Maison Legeron.

150ème Noël du Printemps, boulevard Haussmann, Paris 9e (75)
Les Génies de la Source :
Ce duo de personnages adulte et enfant porte les couleurs et les valeurs de la marque d’eau minérale naturelle Evian. On retrouve sur leur t-shirt la représentation stylisée des célèbres montagnes alpines, et tous deux sont coiffés d’un chapeau en forme de goutte d’eau. Tout comme Evian, ces personnages célèbrent l’enfant intérieur de chacun et l’innocence retrouvée. Personnages complices, rieurs et spontanés, ils jouent et s’amusent dans l’eau. Cette eau céleste, symbole de la vie, de la pureté et source de jouvence, rejaillit dans un tableau au cœur d’une grotte hivernale.

Les Poupées Parisiennes animent le tableau Sonia Rykiel. On retrouve chez elles toute l’impertinence et l’énergie incarnée par la Maison. Poupées de chiffon longilignes entièrement vêtues de la collection Sonia Rykiel croisière 2016, elles s’animent au fil du tableau. D’abord passantes curieuses, elles s’émancipent au moment de l’ouverture des portes de la célèbre Maison germanopratine, dont la façade est représentée, puis se lancent dans un Voguing endiablé. Leur bouche est maquillée de rouge, leur chevelure ondulée est flamboyante. Elles sont les ambassadrices du quartier Saint Germain, rive gauche, ici mis en abîme.

Les Jolies Danseuses : Telles de véritables meneuses de revue, les Jolies Danseuses de la Maison Christian Louboutin nous embarquent dans un univers de strass et de paillettes. Chacune arbore d’élégantes, féminines et spectaculaires tenues de scène. Casques surdimensionnés, chapeaux haut de forme scintillants, coiffes aux allures d’oiseaux de paradis, fruits exotiques portés à même le corps… C’est dans le décor immaculé de Loubiville, que les Jolies Danseuses nées de l’imagination de Christian Louboutin prennent vie. Cité enchantée faite de tours et de coursives inspirées du spectaculaire vernis Louboutin, Loubiville accueille une revue fantastique traversée de fulgurances écarlates, couleur emblématique de la Maison Christian Louboutin.

Les Marionnettes Anglaises : Conçues de bois, les Marionnettes Anglaises signées Burberry portent le trench coat iconique, l’écharpe en check de la marque et se déplacent à la façon de petits soldats de bois, de manière saccadée, parmi l’amoncellement de paquets qui jonchent le sol enneigé du tableau. Ces élégants personnages symbolisent le partage, la joie d’offrir et de recevoir.

150ème Noël du Printemps, boulevard Haussmann, Paris 9e (75)Les chiffres
Plus de 3 km de bandelettes LED sur la façade avec 195 000 LED et plus de 2 km de guirlandes avec 26 400 LED
8 km de guirlandes lumineuses de 96 000 LED pour la sous marquise et 2 km de guirlandes flash
Environ 8000 fleurs composent la sous marquise

150ème Noël du Printemps, boulevard Haussmann, Paris 9e (75)
8 millions de flash par heure pour la sous marquise
1 personnage animé de plus de 5 m de haut sur la façade
2 logos lumineux (150 ans Printemps) de 7 m de long sur 5m de haut
130 étoiles et environ
15 fleurs XXL lumineuses de 80 cm à 5 m de diamètre
3 mois de construction, 15 jours de montage
6 semi-remorques de décors

Commentaire (1)

  1. Josette

    Merci merci pour cette description féérique.

    Une commande qui a du faire plaisir à tous les intervenants de cette mise en scène que ce soit pour les artisans ou les techniciens. Bravo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *