102 sites labellisés ÉcoJardin en 2015

Logo du label ÉcoJardin, la référence de gestion écologiqueCette année, 81 espaces verts répartis sur toute la France se sont vus décerner le label national ÉcoJardin et 21 sites ont vu leur labellisation renouvelée pour trois années supplémentaires. Porté par Plante & Cité au niveau national et animé par Natureparif, ce label constitue la référence de gestion écologique des espaces verts et a récompensé plus de 300 sites depuis son lancement en 2012.

Créé à l’initiative de neuf villes françaises avec d’autres maîtres d’ouvrages et partenaires techniques sous l’égide de Plante & Cité, le label ÉcoJardin vise à encourager l’adoption de pratiques de gestion respectueuses de l’environnement en ville. Il valorise le travail des jardiniers gestionnaires des espaces verts et sensibilise les usagers aux problématiques du développement durable ainsi qu’aux pratiques écologiques des espaces verts.

Deux fois par an, le Comité de labellisation Écojardin se réunit pour évaluer les pratiques mises en œuvre dans les espaces verts à partir de rapports d’audits indépendants. Cette année, il a décerné le label à 81 nouveaux espaces. De nouveaux gestionnaires sont également entrés dans la démarche, c’est le cas de la Communauté d’Agglomération du Val Maubuée, de la Maison Familiale Rurale de L’Ouest Lyonnais, de la Société de la Tour Eiffel, du conseil départemental du Val d’Oise, de Véolia eau, de l’EPLEFPA Cibeins, d’ICADE, du MFPH de St Grégoire, de la ville de Pantin et de Paris Habitat.

En outre, la grande majorité des sites labellisés en 2012 a exprimé le souhait d’être renouvelée pour trois années supplémentaires. Vingt-et-un sites l’ont d’ailleurs été dès cette année. Ces premiers renouvellements confirment l’intérêt du dispositif. Tous les gestionnaires ont amélioré leurs pratiques dans les différents domaines du label. Ainsi, pendant trois ans, les équipes ont pu progresser sur les points faibles identifiés lors du premier audit. Les retours de la part de gestionnaires sur le label sont tous positifs et montrent combien ÉcoJardin est à la fois un outil de communication mais aussi d’amélioration continue des pratiques.

En Île-de-France
18 gestionnaires différents se sont engagés dans la démarche ÉcoJardin dont 10 collectivités (les villes de Colombes, Fontainebleau, Gennevilliers, Nanterre, Pantin, Paris, Versailles, les départements du Val-de-Marne et du Val d’Oise et la Communauté d’agglomération du Val Maubuée) et 8 entreprises (Bouygues Construction, Crédit Agricole Immobilier, CSTB, Gecina, Icade, Paris Habitat, Société de la Tour Eiffel et Véolia Eau). La ville de Paris est le gestionnaire qui compte le plus de sites ÉcoJardin en France avec 120 espaces labellisés depuis 2012. Paris Habitat est le premier bailleur social public à obtenir le label en France, le Crédit Agricole Immobilier la première entreprise à décrocher le label en présentant son siège social de Guyancourt et Versailles la première ville de France à faire labelliser des cimetières. En tout, la région compte 161 espaces labellisés, ce qui représente plus de la moitié des sites au niveau national !

Label ÉcoJardinSites franciliens ayant obtenu le label ÉcoJardin en 2015

(R= Renouvellement)

  • CA DU VAL MAUBUÉE
    Parc de Noisiel
  • CD VAL D’OISE
    Jardin du Musée de l’outil
  • CSTB
    CSTB Champs-sur-Marne
  • GECINA
    14 Général Leclerc, Neuilly-sur-Seine
    281 Blomet
  • ICADE
    ICADE-Paris Orly Rungis
    ICADE-Roissy Paris Nord 2
    ICADE-Le Millénaire
  • PARIS HABITAT
    Meaux Carrel
  • Société de la Tour Eiffel
    Parc Orsay Université
  • VEOLIA EAU
    Usine de production d’eau potable de Noisy-le-Grand
    Site de stockage de Montfermeil
  • VILLE DE PANTIN
    Parc de la Manufacture des tabacs
  • VILLE DE PARIS
    Site principal ONU
    Site secondaire Square Viviani
    Site principal Honoré Champion
    Site secondaire Catherine Labouré
    Site secondaire Monceau
    Site principal Beauharnais
    Site secondaire Gustave Mesureur
    Site secondaire Brassai
    Site secondaire Julia Bartet
    Site secondaire Gainsbourg
    Site secondaire Claude Bernard
    Site principal Saint Éloi
    Site principal Tunnel de Reuilly
    Site secondaire Séverine
    Site principal Debrousse
    Site secondaire des Amandiers
    Site principal Gare de Charonne II
    Site secondaire Héloïse et Abélard
    Site secondaire Rachmaninov
    Site principal Lily Laskine
    Site secondaire des Épinettes
    Site secondaire Sainte-Odile
    Site secondaire Sainte-Périne
    Site secondaire Suchet
    Site secondaire Dauphine
    Site secondaire Nicole de Hautecloque
    Site principal Saint-Lambert
    Site secondaire Place d’Italie
    Parc floral de Paris (R)
    Site secondaire Jardin Tino Rossi
    Site secondaire Desruelles
    Site secondaire des Invalides
    Site principal square Villemin tranche 2
    Site secondaire Saint-Simoniens
    Parc de Bercy
    Site secondaire Baudricourt
    Site secondaire Juan Miro
    Site principal du Parc Kellermann
    Site secondaire du Moulin de la Pointe
    Site secondaire Chanoine Violet
    Site secondaire Alleray Saint-Amand
    Site secondaire Dalpayrat
    Site principal du Trocadéro
    Site secondaire Léon Serpollet
    Site secondaire Ilot Riquet
    Site secondaire HLM Bagnolet
    Site principal Andrée Ulmann
    Site secondaire Maris Curie
    Site principal Cardinal Petit de Julleville
    Bois de Vincennes

Commentaire (1)

  1. jpp

    On voit que la labellisation éco-jardin de la ville de Colombes doit dater un peu : car pour l’heure la ville de Colombes assigne en référé l’Agrocité , à la place de laquelle elle veut mettre un parking !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *