L’automne des sceaux de Salomon

Sceaux de Salomon au feuillage jaunissant sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Démarrés tôt au printemps, mes sceaux de Salomon géants ont résisté tant bien que mal aux fortes chaleurs estivales et à la sécheresse ambiante, mais les dernières pluies qui ont lavé les feuillages n’ont pas empêché ces plantes vivaces robustes de se mettre en sommeil peu à peu.

La chute des feuilles est déjà bien commencée, certaines tiges ont séché sur place malgré mes arrosages réguliers. C’est un signe que je constate chaque année et qui marque l’entrée en repos des souches de sceaux de Salomon. Ils auront au moins attendu presque jusqu’à la fin de l’été météorologique qui va s’achever avec le mois d’août, dans quelques jours.

Commentaire (1)

  1. Josette

    Tout de même une belle ampleur. J’aimerais bien en avoir au jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *