Amarante éléphant

Amarante éléphant dans le Jardin des Plantes en été, Paris 5e (75)
Point d’énormes panaches ou de fines queues démesurées avec cette curieuse espèce d’amarante (Amaranthus hypocondriacus) que l’on peut admirer cette année dans la grande perspective du Jardin des Plantes de Paris. Ses panicules pourpres se dressent au-dessus des autres fleurs d’été, massifs et veloutés, avec cette surprenante forme que certains associent à celle de la trompe d’un éléphant.

Ce n’est pas tellement une trompe d’éléphant que cela m’évoque… Quand je les ai photographiées, j’ai d’ailleurs entendu quelques réflexions dans ce sens et de francs éclats de rire. Enfin passons !

Amarante éléphant dans le Jardin des Plantes en été, Paris 5e (75)
Cette amarante décorative est comestible, les jeunes feuilles se consommant comme les épinards tant que la plante n’a pas fleuri. Les graines s’utilisent comme le millet. Les oiseaux doivent l’apprécier à la fin de l’été et en automne. Une plante annuelle facile à cultiver, à accueillir aussi bien dans les massifs qu’au potager. Les panicules peuvent atteindre jusqu’à 1,50m de hauteur si l’amarante est plantée dans une terre riche qui reste fraiche pendant la belle saison.

Attention aux semis spontanés, car la plupart des amarantes repoussent facilement quand l’endroit leur convient. Mais les jeunes plants indésirables s’arrachent facilement et ils peuvent finir en fricassée.

Commentaires (3)

  1. Alain Delavie (Auteur de l'article)

    Non Josette, c’est la même plante que je vous ai présentée en blanc : Trachelium caeruleum. L’espèce type a cette couleur violette. Plante vivace, mais peu rustique.

  2. JOSETTE

    Une variété de thalictrum ?

  3. JOSETTE

    J’aime bien. Serait-il possible de connaitre la fleur mauve qui l’accompagne si bien ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *