Archive journalières: 8 juillet 2015

Premières fleurs de l’Alcathea ‘Parkfrieden’ sur mon balcon

Alcathea suffrutescens 'Parkfrieden' en fleur sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)

J’attendais avec impatience le début de la floraison de cette autre variété d’Alcathea que je cultive pour la première année sur mon balcon. La plante est encore très jeune, mais elle mesure déjà plus de 1,50 m de hauteur. Et hier matin, les trois premières fleurs se sont ouvertes.

La couleur est un peu plus rosée, saumonée que celle des fleurs de l’Alcathea ‘Parkallee’, vraiment café au lait, sauf quand il fait plus frais et que les fleurs doubles se teintent franchement de rose assez vif.

Alcathea suffrutescens 'Parkfrieden' en fleur sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Vieux rose, saumon, beige, chamois… Un doux mélange un rien suranné. J’aime vraiment beaucoup ! Et vous ?

Brassée de trachélie blanche

Potée de trachélie blanche (Trachelium caeruleum) en pleine floraison sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
La touffe de trachélie (Trachelium caeruleum) est maintenant complètement fleurie. Les grandes ombelles vertes sont devenues toutes blanches au fur et à mesure que les petites fleurs se sont ouvertes. Autant de pistes d’atterrissage et de sources de nectar pour les abeilles, bourdons et syrphes qui viennent s’y poser en nombre.

Potée de trachélie blanche (Trachelium caeruleum) en pleine floraison sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Cela donne un ensemble assez vaporeux et léger. Jolie fleur qui mériterait une plus grande diffusion dans les jardins et sur les balcons français.

(suite…)

Curieuse jardinière à orpin

Orpin (Sedum) dans une pensée en céramique, cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)
Avec le temps, une fleur en céramique posée sur une tombe du cimetière du Père Lachaise (Paris 20e) a accumulé des débris végétaux entre ses pétales ce qui a permis la formation d’un peu d’humus, suffisamment pour permettre à un orpin (Sedum) de venir se semer ou se bouturer.

Et cela lui a suffit pour s’installer, car visiblement il résiste mieux à la chaleur et à la sécheresse que les mousses qui l’entourent.

Orpin (Sedum) dans une pensée en céramique, cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)
Il s’agit d’un Sedum album je pense car à d’autres endroits, des touffes plus fournies sont en pleine floraison avec des petites fleurs blanches. Une petite plante vivace parfaite pour les endroits ensoleillés et secs pendant l’été.