Le jardin ambulant du Concours National de Reconnaissance des Végétaux fait son show à Jardins, Jardin !

Logo du Concours National de Reconnaissance des Végétaux 2015
À l’occasion du lancement de sa troisième finale, le Concours National de Reconnaissance des Végétaux sera présent du jeudi 4 au samedi 6 juin 2015 à Jardins Jardin aux Tuileries… avec son jardin ambulant !

Une animation végétale inédite pour faire découvrir au plus grand nombre cette compétition d’envergure nationale destinées aux jeunes en formation horticole, pépinière et paysage, et redonner ses lettres de noblesse à la reconnaissance des plantes. Pendant 3 jours, le jardin ambulant du Concours National de Reconnaissance des Végétaux parcourra les allées de Jardins, Jardin à la rencontre du public.

Grâce à la robe – réalisée sur mesure pour VAL’HOR – sur laquelle seront installés 40 végétaux, les visiteurs de la manifestation Jardins, Jardin pourront eux aussi s’essayer à la reconnaissance des végétaux. Et tenter de gagner l’un des 3 lots mis en jeu par tirage au sort en identifiant au moins 3 végétaux sur les 40.

Erik Orsenna, à propos de la connaissance des plantes, « Savoir nommer, c’est déjà aimer »: « Pouvoir nommer, c’est le premier pas vers la connaissance. Savoir reconnaître les végétaux, c’est en faire des compagnons de route, tout au long de notre vie. (…) Cet apprentissage, il est essentiel de le commencer dès l’enfance, à l’école, puis de l’enrichir tout au long de sa formation. (…) Si nous ne redonnions pas ses lettres de noblesse à la connaissance des plantes, il nous manquerait un immense champ de culture (…) » (Lettre Cité Verte, n°7, octobre 2014)

Rendez-vous les 4, 5 et 6 juin prochains à Jardins Jardin aux Tuileries !

À propos du Concours National de Reconnaissance des Végétaux
Dans le cadre de la valorisation des métiers et de la démarche Cité Verte portée par l’interprofession, la finale du Concours National de Reconnaissance des Végétaux est organisée tous les deux ans, en année impaire, par VAL’HOR, l’interprofession de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage avec l’Unep – les entreprises du paysage, avec le soutien du Ministère de l’Agriculture de l’agroalimentaire et de la forêt (DGER), de la SNHF (Société Nationale d’Horticulture de France) et l’appui de la FNPHP (Fédération nationale des producteurs de l’horticulture et des pépinières) et des établissements de formation agricole/horticole.
C’est une compétition d’envergure nationale destinée aux jeunes en formation aménagements paysagers, production horticole et commerce. Après des qualifications régionales, les finalistes issus de 17 régions ou inter régions s’affronteront les 2 et 3 décembre prochain à Lyon, dans le cadre du salon Paysalia pour la finale nationale au cours de laquelle ils devront reconnaître, sur table, en 60 à 90 minutes, 20 à 40 végétaux (sélectionnés avant le début de l’épreuve par le Jury dans une liste de plus de 600 végétaux à connaître).

Commentaires (2)

  1. Claude Lasnier

    Le désherbage manuel du jardin ainsi que le fait de faire ses propres semis sont la meilleure initiation à la reconnaissance des végétaux. Dommage que l’on ne puisse aussi faire le jeu sur internet… Paris est si loin pour beaucoup de jardiniers!

  2. jpp

    La reconnaissance des végétaux,pour le jardinier, c’est la reconnaissance des plantules , pas de la plante en son plein développement. J’ai essayé (sans succès) de lancer un site sur ce thème : http://plantule.perso.sfr.fr/index.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *