APIdays, Journées nationales de l’abeille, sentinelle de l’environnement

Affiche APIdays 2015
Du 18 au 20 juin 2015, venez fêter les 10 ans du programme national Abeille Sentinelle de l’environnement aux APIdays.
Les objectifs du programme Abeille, sentinelle de l’environnement sont nombreux et répondent à des problématiques sociétales majeures :
  • La disparition massive des abeilles et des insectes pollinisateurs en France et dans le monde
  • L’urgente nécessité de protéger la biodiversité végétale et plus largement notre environnement
  • L’indispensable évolution vers une agriculture durable et raisonnable
  • La préservation du lien homme-nature et l’information du public

La sauvegarde de l’abeille est pour l’Union Nationale de l’Apiculture Française, un enjeu stratégique environnemental et économique qui va bien au-delà du monde des Apiculteurs. En effet, sensibles à la qualité de leur environnement, les abeilles qui contribuent à la pollinisation de 80% des espèces de plantes à fleurs et à fruits de notre planète, (soit plus de 200 000 espèces), ont un rôle essentiel dans le maintien de notre biodiversité. Selon les dernières données de l’INRA, 35% de nos ressources alimentaires et 65% de leur diversité dépendent de la pollinisation par les abeilles. Sur le plan économique, la contribution des insectes pollinisateurs s’élève à 153 milliards d’euros, soit 9,5% de la valeur de la production agricole mondiale destinée à la consommation humaine.

Les abeilles sacrées « reines » à Paris
La Ville de Paris est historiquement une ville « amie des abeilles », le rucher école du jardin du Luxembourg a été fondée en 1856 par la Société Centrale d’Apiculture.  En 2014, Paris abritait environ 600 ruches, soit 4,6 ruches par km². La première fête des abeilles et du miel de Paris sera l’occasion pour Pénélope Komites, Adjointe à la Maire de Paris, chargée des Espaces verts, de la nature, de la biodiversité et des affaires funéraires de signer la charte « Abeille sentinelle de l’environnement« . Avec cette signature, la ville de Paris entend marquer une nouvelle fois son engagement pour les abeilles, engagement qui se traduira d’ici 2020 par l’implantation de nouvelles ruches à Paris et une mise en valeur du « Miel de Paris ».
Signature officielle du partenariat : samedi 20 juin à 15h, Chai du Parc de Bercy (Paris 12e).

Le programme des APIdays 2015 : pour découvrir, apprendre, s’émerveiller…

  • Récoltes et dégustations de miel
  • Découverte de la vie de la ruche
  • Projections de films
  • Jeux
  • Animations pour les enfants (fabrication de bougies, ateliers de bouturage, observation des insectes, fresques éphémères collectives…)
  • Expositions
  • Visites de ruchers
  • Circuits découvertes de la flore, etc.

Plus de 80 lieux en France fêtent les APIdays à partir du 18 mai, découvrez les programmes complets sur :
www.abeillesentinelle.net
www.facebook.com/AbeilleSentinelledelenvironnement

 

L’abeille en quelques chiffres et mots

(Sources : INRA et UNAF)
Parmi les 20 000 espèces d’abeilles qui existent dans le monde, l’abeille domestique (Apis mellifera L.) est la plus répandue. Une espèce d’une importance capitale pour nos sociétés, car notre alimentation dépend pour une bonne partie de la pollinisation des fleurs. Mais connaissez-vous bien ce petit animal ailé qui vient visiter les fleurs de votre jardin ?
Le rôle des abeilles dans la pollinisation n’a été découvert qu’au XVIIIe siècle.
La valeur de l’activité pollinisatrice des insectes, essentiellement des abeilles, pour les principales cultures qui nourrissent la population humaine a été établie en 2007 à
153 milliards d’euros, soient 9,5 % de la valeur de la production agricole mondiale pour ces cultures.
Une colonie, c’est 10 000 à 80000 abeilles selon la saison.
L’abeille vit en moyenne 20 à 35 jours, l’abeille d’hiver jusqu’à 170 jours et plus.
Une reine pond jusqu’à 2000 œufs par jour, soit 130000 par an et environ 500 000 tout au long de sa courte vie.
Le rayon d’action d’une abeille est d’environ 4 à 5 kilomètres autour de la ruche.
Une abeille bat 720000 fois des ailes en une heure et parcourt environ 30 kilomètres.
Une abeille visite prioritairement une seule espèce végétale lors d’un voyage.
Une abeille transporte environ 500000 grains de pollens sur une seule de ses pattes postérieures.
Une abeille pèse à vide 80 à 100 mg. Sa charge maximum est de 70 mg.
Une butineuse récolte 40 mg de nectar, ce qui donnera 10 mg de miel et 20 mg de pollen. En une journée, une colonie de 40000 abeilles, qui comportent 30 000 butineuses,
visite 21 millions de fleurs, soit 700 fleurs par abeille. Soit pour 20000 butineuses d’une ruche : 14 millions de fleurs visitées quotidiennement.

Commentaire (1)

  1. jpp

    Avec la grelinette et le BRF, avoir une ruche est le grand signe de distinction dans nos jardins : attention, on ne s’improvise pas apiculteur et on ne peut pas mettre une ruche n’importe où !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *