20 mai 2015 – Paris côté jardin

Archive journalières: 20 mai 2015

Fête de la Nature du 20 au 24 mai 2015

Affiche de la Fête de la Nature 2015À l’heure où près d’un habitant des grandes villes sur deux estiment que la nature n’est pas assez présente dans leur quotidien et où 83% des Français refusent de sacrifier la nature au profit du développement économique, la Fête de la Nature est l’évènement nature de référence en France depuis 2007. Nous sommes aujourd’hui de plus en plus déconnectés d’un patrimoine naturel qui nous rend pourtant des services considérables… Du 20 au 24 mai partout en France, la Fête de la Nature, à travers des milliers de manifestations gratuites, permet de renouer ce lien avec la nature.

  • L’événement nature de référence en France
    La Fête de la Nature se tient cette année du 20 au 24 mai partout en France.
    Site internet : www.fetedelanature.com
  • Le principe
    Des animations gratuites, ouvertes à tous et au contact direct de la nature. Découvertes exceptionnelles de lieux secrets habituellement fermés au public, visites de réserves naturelles, randonnées, jeux de piste, chasses au trésor, pique-niques nature…
    Pour apprendre, comprendre ou tout simplement jouer et s’émerveiller.
  • L’objectif
    Découvrir ou redécouvrir pendant 5 jours les exceptionnelles richesses naturelles souvent insoupçonnées et à deux pas de chez soi.
  • Un thème
    Pour sa 9ème édition et à l’occasion du 40ème anniversaire du Conservatoire du littoral, la Fête de la Nature met les bords de l’eau à l’honneur.
    Littoral, mares, étangs, rivières, marais… ce sont des milliers d’hectares, en métropole et en outre-mer, qui abritent une quantité folle de fleurs et d’animaux
  • La Fête de la Nature, c’est chaque année :
    – Plus de 5 000 animations
    – Près de 800 000 participants
    – Plus de 800 organisateurs mobilisés : associations, collectivités, entreprises, particuliers…

(suite…)

La forêt connectée avec l’Agence des espaces verts de la Région Île-de-France

Pan, Parcours Appli' NatureLa forêt connectée, un terme qui peut paraître contraire à l’idée que nous nous faisons de la nature, et pourtant… En lançant sa première application mobile, l’Agence des espaces verts (AEV), qui aménage et ouvre au public une trentaine de massifs forestiers pour le compte de la Région, modernise et personnalise l’accueil du public tout en gardant des forêts plus que nature.

Entièrement gratuite et disponible dès aujourd’hui sur l’application « Pan, Parcours Appli’ Nature » est un véritable guide numérique personnalisé. Elle permet aux utilisateurs de se repérer mais surtout de découvrir les richesses naturelles et historiques de nos forêts. Témoins et vestiges du passé, elles sont en effet des lieux d’exception, des concentrés d’histoire, de paysages et d’écosystèmes dont nous ne soupçonnons pas toujours l’existence !

La mission de l’Agence des espaces verts, c’est d’être à l’écoute des lieux que nous gérons en Île-de-France, mais aussi du public accueilli sur ces sites. Avec Pan, j’ai souhaité que soient mises à la disposition des promeneurs, des informations personnalisées et insolites, qui leur permettront de mieux appréhender et de connaître les espaces naturels qui les entourent. », explique Olivier Thomas, Président de l’AEV et à l’initiative de ce projet. (suite…)

Digitalis, installation numérique de Pierre Estève dans la maison du Docteur Gachet (95)

Digitalis, installation numérique de Pierre Estève dans la Maison du Docteur Gachet (Val d'Oise)
« Digitalis » est une installation interactive, plastique et sonore qui invite à la flânerie. Pierre Estève réinvente la digitale dont le nom est aujourd’hui synonyme de numérique. Il l’installe dans le jardin de la Maison du docteur Gachet et la transforme en émettrice de sons.

Dans le « Portrait du docteur Gachet » peint par Vincent van Gogh en 1890, apparaît une digitale pourprée (Digitalis purpurea). Cette plante servait au médecin pour certaines prescriptions. Elle tient son nom des corolles en forme de doigts de gant qui s’accrochent à sa hampe. Devenu synonyme de numérique, ce nom, aujourd’hui très populaire, inspire l’artiste et compositeur Pierre Estève. De la rencontre entre le numérique et le végétal naît l’installation « Digitalis », un bouquet de fleurs interactives sonores faites en matériaux recyclés. Ces fleurs émettent des compositions musicales intitulées « Racines, Pollen, Rhizomes », transpositions des bruits de la jungle, du souffle du vent, de l’éclosion d’un bouton de fleur…

« Digitalis » prend racine dans le jardin de la Maison du docteur Gachet. L’œuvre propose une expérience sensorielle et sensible à ses visiteurs, invités à s’interroger sur les changements de la civilisation contemporaine : expansion des nouvelles technologies, mutations de l’environnement, impact sur le vivant… Elle est le fruit d’un partenariat entre la Maison du docteur Gachet et les missions Musiques Actuelles, Parcs et Jardins, Images et Cinéma et Patrimoine de la direction de l’Action culturelle du Conseil départemental du Val d’Oise.

(suite…)