Rond potager Tokyo de Grosfillex

Rond potager Tokyo de Grosfillex
Alors que la mode est au carré potager, Grosfillex, le spécialiste de l’espace à vivre indoor-outdoor depuis 60 ans, se démarque en optant pour le format rond, esthétique et pratique. On peut ainsi faire pousser ses tomates cerises et ses herbes aromatiques chez soi, sur son balcon ou sa terrasse avec chic !

Rond potager Tokyo de Grosfillex

Le Rond potager de la collection Tokyo est un véritable petit potager hors sol et sur pied, posé sur un socle métallique tendance qui donne à l’ensemble un style unique.

Les lignes de ce Rond potager sont sobres et contemporaines. Sans rebord, le Rond potager apporte une touche élégante à l’espace extérieur, tout en restant discret malgré sa taille imposante. La fonctionnalité n’est pas laissée pour compte : il se pose sur un trépied pour faciliter le jardinage à hauteur d’homme. Le Rond potager propose un volume de terre important : 192 litres qui permettent un bon enracinement et une croissance optimale.

Grosfillex répond à la tendance du « potager chez soi », véritable engouement européen dont la France est l’un des leaders. Se lancer dans la culture fruitière ou légumière, même quand on habite en ville, est une tendance qui s’affirme. Le Rond potager est idéal pour les novices ou les amateurs. Un coin dédié où l’on peut faire pousser ses herbes aromatiques est devenu un véritable passe-temps.

Rond potager Tokyo de GrosfillexLes Rond potager Tokyo en résine de synthèse, sont faciles à utiliser, légers, sans entretien, et résistants aux intempéries. Grosfillex a également pensé à la soucoupe intégrée pour assurer la retenue d’eau.

Pied vendu seul, séparément des bacs Tokyo existants.
Un univers coloré contemporain : anthracite, warm grey, fuchsia, orange brûlé, taupe, blanc et vert cactus.
Le Rond potager est à 149,90€ en prix de vente public (99,95€ le bac Tokyo Ø 80cm + 49,95€ le pied métal).
En région parisienne, ce modèle est référencé chez Truffaut et Botanic.

Le saviez-vous ?
Créée en 1927 par Auguste, François et Jean Grosfillex dans le petit village d’Arbent à côté d’Oyonnax (01), Grosfillex prend une orientation industrielle en 1954 sous l’impulsion de Raymond Grosfillex pour se lancer dans la fabrication de produits en résine de synthèse plus élaborés, tournés vers l’habitat : mobilier de jardin, bacs à plantes, portes extensibles, menuiseries… Ce matériau a révolutionné le cadre de vie en proposant des produits pratiques, confortables, durables et d’une grande robustesse. Depuis, la société Grosfillex est devenue un des leaders mondiaux sur ses lignes de produits. Située dans la « plastic vallée » (Ain), elle génère un millier d’emplois directs et indirects. Elle est l’une des dernières entreprises de la région à avoir conservé son outil industriel. L’ensemble de ses fabrications est 100% français. Forte de son savoir-faire, l’objectif de la marque est d’offrir des produits innovants, décoratifs et accessibles pour les espaces intérieurs et extérieurs de l’habitat.

Commentaires (2)

  1. Josette

    J’espère que Monsieur Grosfillex continue de produire du plastique incassable car désormais tout ce qui est ustensiles de cuisine et récipients en tout genre sont faits dans un plastique qui casse comme du verre !

    J’aimerais retrouver des bassines, des seaux, de la solidité d’une cuvette qui vient de chez ma grand-mère et qui sera encore fonctionnelle dans…20 ans au moins si ce n’est le demi-siècle mais c’était sans doute trop solide..Achetez, cassez, achetez encore….

    Objets en plastique cassant c’est ce que l’on trouve dans la plupart des magasins, avec des noms prétentieux comme Home Line…et tout ça vient de Chine bien sur. Et en plus les couleurs sont souvent moches, criardes !!!

    Dans le même ordre d’idée je pourrais parler des pots en terre cuite qui ne tiennent pas 2 hivers alors que j’ai des pots en terre cuite qui ont près de 100 ans et qui restent à l’extérieur..Ils viennent de chez mon arrière grand mère qui travaillait chez un horticulteur..

    Pour ce qui est l’objet présenté dans l’article,: pas mal du tout mais pas pour toutes les bourses surtout si on veut plus d’un pied de tomates et diverses herbes aromatiques….

    Il en faut bien sur pour tous les goûts et toutes les bourses et au moins on ne gênera pas ses voisins, pas comme comme  » un poulailler sur votre balcon  » comme certains voudraient lancer la mode…

    Si c’est pas malheureux de faire la bougon en ce lundi matin ensoleillé !

    Sur ce : Bonne semaine à tous.

  2. jpp

    Assez marrant toutes ces photos de promotion :on croirait que ces ustensiles ne s’utilisent que sur de superbes terrasses surplombant la Seine : l’imagination des communicants voit loin mais ne va pas très loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *