Réouverture annuelle du Parc et du Château de Thoiry

Château de Thoiry
Le 14 février 2015, jour de la Saint-Valentin, le Parc et le Château de Thoiry ouvrent leurs portes pour une nouvelle saison de visites et de découvertes.

Les « zèbres » de Thoiry dans Paris
À l’occasion de sa réouverture annuelle le samedi 14 février 2015, le Parc et le Château de Thoiry lance un grand jeu dans Paris. Durant toute la journée du mercredi 11 février 2015, les « zèbres » de Thoiry – nom donné aux véhicules de service zébrés du Parc – cavaleront dans les rues de la Capitale !
Tous ceux qui auront la possibilité de les capturer en photos et de publier ces dernières sur les réseaux sociaux du Parc pourront gagner de nombreux lots dont une visite spéciale dans les coulisses.
Rendez-vous sur Twitter et sur la page Facebook du zoo.

Un nouveau vivarium
Durant la trève hivernale, le vivarium du Parc et Château de Thoiry a fait sa mue et s’est offert une nouvelle peau. Conçu à l’origine pour héberger le rare couple de dragons de Komodo, les plus grands lézards carnivores au monde, le vivarium va désormais accueillir une femelle anaconda. Longue de 5 m, elle y prendra ses quartiers en compagnie de poissons et disposera d’un très grand bassin où les visiteurs pourront la voir nager en aquavision.Deux iguanes des îles Fidji (Brachylophus fasciatus), viennent également de s’installer dans le vivarium. Considérée comme étant « En danger » par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), l’espèce est menacée par la dégradation de son habitat et la déforestation. Au cours des dernières décennies, près de 50% de la population a disparu.

Le Parc et le Château de Thoiry, véritablement inscrits dans une démarche de développement durable, ont choisi des circuits courts pour la rénovation du bâtiment : tout le bois utilisé provient directement du domaine forestier du Parc.

De nouveaux arrivants et de nouveaux espaces
À la fin du printemps, un groupe de hyènes tâchetées (Crocuta crocuta) s’installera dans un nouvel espace de 1 400 m2. Conçu spécialement pour elles, il est traversé par un tunnel de verre permettant, comme c’est déjà le cas dans les parcs des lions et des tigres, de pénétrer dans leur habitat et de les observer en face à face. L’occasion pour les visiteurs de découvrir cette espèce au plus près. Les Parcs du Groupe Thoiry sont les seuls zoos à avoir réalisé ces tunnels de verre qui donnent ainsi la possibilité de traverser à pied le territoire des animaux.

Début mars, ce sont deux jeunes rhinocéros blancs en provenance des Pays-Bas qui arriveront à Thoiry. Ces deux mâles seront progressivement mis en contact avec Gracie, la vieille femelle de la Réserve.

L’Arche des petites bêtes accueille de son côté une femelle serpent rhinocéros (Rhynchophis boulengeri). Cette couleuvre arboricole fréquente les forêts humides du Vietnam et de Chine. Elle est facilement reconnaissable du fait de son appendice nasal en forme de corne !

Des petits déjà visibles et de nombreuses naissances à venir
Dans l’Arche des petites bêtes, l’équipe des soigneurs est très heureuse d’annoncer la naissance de 120 mille-pattes géants des Seychelles (Sechelleptus seychellarum) ! Mesurant actuellement entre 6 et 10 cm de long, les petits atteindront près de 30 cm à l’âge adulte. Le Parc et Château de Thoiry était jusqu’ici le seul à présenter et reproduire cette espèce en Europe. Dans le cadre des échanges entre zoos, une trentaine d’individus viennent de rejoindre celui d’Amsterdam.

Chez les amphibiens de l’Arche, ce sont sept cécilies qui ont vu le jour cet hiver. Cet amphibien aquatique, sans pattes et ressemblant à une petite anguille, a la particularité d’être vivipare : les petits ont grandi dans le ventre de la mère et sont nés semblables à des adultes miniatures. Quant aux phyllobates terribles (Phyllobates terribilis), plus de 50 petits nés dernièrement sont désormais présentés aux visiteurs.

Dans la Réserve Animalière, le carnet rose des herbivores s’enrichira avec les naissances imminentes de bisons d’Europe, de zèbres de Chapman, d’élands du Cap, de cobes à croissant, d’hippotragues et de boeufs watusis. En parcourant en voiture les 60 hectares de la Réserve, le public aura ainsi très prochainement la chance d’observer les petits auprès de leurs mères.

Enfin, du côté du Parc à Pied, la petite loutre d’Asie née en septembre dernier, encore cachée à cette époque dans la catiche familiale, a bien grandi au cours des mois d’hiver et s’aventure désormais à l’extérieur pour jouer avec ses parents.

Le 2 janvier dernier, ce sont deux ouistitis pygmées qui ont vu le jour. Ils passent leurs journées solidement accrochés sur le dos de leurs parents. Quant aux kangourous, les visiteurs attentifs auront peut-être la chance de voir une tête, une patte ou une queue sortir des poches ventrales des femelles !

Un nouveau projet de conservation in situ
Via son fonds de dotation Thoiry Peaugres Conservation (TPC), le Parc et Château de Thoiry soutient différents programmes de protection des espèces dans leurs milieux naturels (in situ). Très prochainement, il va s’impliquer dans la protection du criquet rhodanien (Prionotropis rhodanica), communément appelé criquet de Crau car endémique de la plaine éponyme, proche de la Camargue. Cet insecte, découvert il y a moins de 100 ans, est incapable de voler du fait de l’atrophie de ses ailes. À cause de la fragmentation de son habitat (aménagements de la plaine, pipelines, etc.), l’espèce est désormais considérée comme étant « en danger critique d’extinction » par l’UICN.

Le Parc et Château de Thoiry sera très prochainement le premier parc zoologique à tenter l’élevage du criquet de Crau en captivité, ceci dans le cadre d’un programme mené en collaboration avec la Réserve Naturelle Coussouls de Crau et l’UICN. L’objectif à moyen terme est de réintroduire des individus dans le milieu naturel.

Exposition participative au Château de Thoiry
La visite des salons du rez-de-chaussée du Château de Thoiry, construit en 1559 par Philibert de l’Orme, est comprise dans le billet des visiteurs et leur permet de découvrir un lieu chargé d’histoire.

Au mois d’avril, une exposition (panneaux, images d’archives et films INA) mettra à l’honneur le cinquantenaire de l’ouverture du Château et des Jardins au public. En quelques décennies, plus de 21 millions de visiteurs ont découvert le Domaine de Thoiry, capturant au fil des ans des souvenirs de leur passage.

Aujourd’hui, ils sont appelés à enrichir cette exposition avec leurs « reliques » personnelles : photos, films, tickets d’entrée, plans, etc. Tous les documents témoignant de l’histoire du Parc sont les bienvenus !

Événéments 2015
Soirée de la Saint Valentin, samedi 14 février 2015
Dîner aux chandelles dans le décor romantique du Château.

Chasse à l’oeuf de Pâques, dimanche 5 et lundi 6 avril 2015
Partez à la recherche des oeufs de Pâques au Parc et Château de Thoiry et soyez attentifs, c’est Pâques pour les animaux aussi !

Journée conservation, juin 2015
Au cours de cette journée spéciale, découvrez les programmes de protection des espèces soutenus par le Parc et le Château de Thoiry.

Signature du livre Jardins d’Histoire et sans histoire… de la comtesse de La Panouse, samedi 6 juin et dimanche 7 juin 2015 de 15h à 18h
À l’occasion des Rendez-Vous aux Jardins 2015, Annabelle, comtesse de La Panouse, convie les amateurs de beaux jardins pour des séances de dédicace de l’ouvrage Jardins d’Histoire et sans histoire… de la comtesse de La Panouse racontés à Bettina de Cosnac paru aux Éditions Monelle Hayot.

Célébration du solstice d’été, dimanche 21 juin 2015
Le comte de La Panouse vous accueille pour observer le lever du soleil à travers le Vestibule Central du Château. La comtesse vous reçoit pour un petit déjeuner dans le Salon de la Tapisserie. Enfin, une visite privée et commentée dans un petit train permet d’assister au réveil des animaux de la Réserve.

Soirées Halloween, fin octobre 2015
Durant les soirées d’Halloween, les fantômes des habitants du Château reviennent hanter leur ancienne demeure…

Informations pratiques
Le Parc et le Château de Thoiry sont désormais accessibles à ceux qui n’ont pas de voiture.
Pour cette nouvelle saison 2015, une liaison en autobus depuis la gare de Montfort-l’Amaury-Méré est mise en place. Tous les mercredis et samedis des vacances scolaires (de février à octobre et incluant les vacances d’été), un autobus zébré viendra chercher les visiteurs à la gare de Montfort-l’Amaury-Méré à 9h36, les conduira pour une visite guidée de la Réserve Animalière et les déposera ensuite au Parc à pied. L’autobus ramènera les visiteurs pour le train de 17h25 à la gare de Montfort-l’Amaury-Méré.

Parc et château de Thoiry
Rue du Pavillon de Montreuil
78770 Thoiry.
Tél. : 01 34 87 40 67.

Ouverture du samedi 14 février au mercredi 11 novembre 2015
Tarifs Parc Animalier, Château et Jardins de Thoiry : adulte 30€, enfant (de 3 à 14 ans) 23,70€.
Informations, conditions des offres spéciales et horaires disponibles sur www.thoiry.net

Commentaire (1)

  1. Josette

    Et bien Le Parc de Thoiry ne manque pas de projets ! Bien vu le bus pour ceux qui n’ont pas de voiture ou qui préfèrent les transports en commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez