209 nouveaux lieux seront végétalisés à Paris

L’Exécutif parisien a lancé l’été dernier un appel aux propositions des habitants, intitulé « Du vert près de chez moi« , pour recenser de nouveaux lieux à végétaliser. Anne Hidalgo, Maire de Paris, et Pénélope Komitès, adjointe à la Maire en charge des espaces verts, de la nature et de la biodiversité, se sont fixées comme objectif de mandature de développer un nouveau modèle urbain qui « essaime la nature partout dans la ville ».

Logo de la Mairie de Paris
La Ville de Paris a lancé, en juillet 2014, un appel à propositions inédit auprès des habitants, intitulé Du vert près de chez moi, pour qu’ils recensent les lieux susceptibles d’être végétalisés dans leur quartier. « La nature ne doit pas être réduite à nos parcs, à nos jardins et à nos bois. Elle a vocation à se développer dans l’espace public, au cœur des quartiers, parfois fortement minéralisés mais aussi sur les bâtiments. C’est le sens de l’opération Du vert près de chez moi, qui a rencontré un écho très favorable auprès des Parisiens », souligne Pénélope Komitès.
Plus de 1500 idées ont été adressées à la Ville de Paris. Chacune de ces contributions a fait l’objet d’un examen attentif, qui a permis de déterminer la faisabilité de 420 d’entre elles. Pénélope Komitès a alors concerté les mairies d’arrondissements, afin qu’elles en priorisent ces réalisations et proposent, si elles le souhaitaient, de nouveaux projets, ce qui a permis d’ajouter 93 propositions supplémentaires.
Au moyen d’une série de critères tels que la répartition par type de projets, la superficie des arrondissements et leur nombre d’habitants, la présence d’espaces verts ou les possibilités d’entretien participatif, 209 propositions ont été retenues au terme de cette concertation :
  • 81 lieux pour pots ou bacs à fleurs,
  • 53 murs végétalisés,
  • 35 lieux pour plantations d’arbres
  • et 20 jardinières pleine terre.
Elles seront mises en œuvre dès 2015. Un quart des projets de végétalisation feront l’objet d’un entretien participatif, qui permettra d’associer pleinement les
habitants. Cette opération est « une réponse concrète, à notre échelle et de manière volontariste, aux enjeux de sauvegarde de la planète. En favorisant la préservation et le développement de la biodiversité au coin de la rue, nous contribuons quotidiennement aux défis environnementaux », ajoute Pénélope Komitès. La végétalisation permet aussi « d’améliorer le cadre de vie, de renforcer le lien social, les mécanismes de solidarité et le vivre ensemble », se réjouit l’édile, qui rappelle que 100 hectares de toitures, murs et façades végétalisés seront créés d’ici 2020.
Découvrez la carte interactive des 209 lieux qui seront végétalisés à Paris : www.paris.fr/duvertpresdechezmoi

Commentaires (3)

  1. jpp

    Des projets plus ambitieux peuvent être soumis dans le cadre du budget participatif (plus de 1000 projets à l’heure actuelle). Mais la procédure est la même c’est à dire faussement participative. Il faut s’attendre à un flux constant d’effets d’annonce jusqu’à la conférence du climat à Paris à la fin de l’année. Après…on rasera gratis…

  2. Catherine D

    J’ai cliqué sur quelques liens… des jardinières parci-parlà, effet d’annonce ?

  3. jpp

    Un quart seulement de ces lieux seront pris en charge par les habitants : normal si la DEVE (qui exerce un droit régalien sur ces projets) commence par les élimer ! Une opération paternaliste et non pas participative !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez