Opération protections hivernales

Protections hivernales à installer sur un balcon avant les gelées, Paris 19e (75)
L’hiver qui s’est fait attendre sait frapper avec force et vigueur quand bien même les premiers signes de réchauffement climatique sont perceptibles ou déjà bien installés.Les gelées arrivent. Si vous ne l’avez pas encore fait, il est urgent de mettre en place un plan d’action pour protéger tout ce qui doit l’être au jardin, sur le balcon ou la terrasse.

Avant les gelées

  • Dans le jardin, sur le balcon, sur la terrasse ou sur le rebord des fenêtres, les plantes sensibles au froid doivent être protégées sans attendre l’arrivée des premières fortes gelées. Les espèces exotiques non rustiques qui n’entrent pas complètement en repos en hiver doivent être arrachées de terre et rentrées à l’abri dans une serre ou une véranda maintenue hors gel par un chauffage d’appoint. Mais les végétaux les plus résistants peuvent rester en place, en pleine terre, à la condition de leur apporter une protection suffisante, qui empêchera surtout leur feuillage ou leurs racines de geler. Quel que soit le mode de protection choisi, la couverture posée doit permettre à l’air de circuler tout autour de la plante, pour éviter la formation de condensation et limiter les risques de pourriture qui en résulteraient. En hiver quand le temps s’adoucit, il faudra penser à dégager la plante dans la journée pour la recouvrir avant le coucher du soleil.
  • Dans le potager, couvrir les légumes d’hiver (mâche, chicorées, poireaux, carottes,crosnes, topinambours, etc.) pour pouvoir les récolter par tous les temps : voile d’hivernage en non tissé étendu sur les rangs, tapis de feuilles mortes séchées ou de paille disposé en couche épaisse autour des légumes, tunnel (l’idéal étant de poser un voile d’hivernage sur des arceaux plutôt que d’utiliser un film plastique), cloches en verre ou plastique transparent (très utiles pour les plantes peu volumineuses craignant autant l’humidité que le froid).
  • Protéger du froid les conduites et arrivées d’eau dans le jardin, sur la terrasse ou le balcon.
  • Disposer des systèmes de protection contre le gel à la surface de l’eau du bassin après avoir arrêté le filtre, la pompe d’aération et le jet d’eau.
  • Rapprocher les potées de la maison en les écartant des zones les plus exposées aux courants d’air froid. Penser à vider les soucoupes et les cache-pot.

Protections hivernales installées sur un balcon en hiver, Paris 19e (75)
Après les premières gelées

  • Si vous ne l’avez pas fait avant le coup de froid, disposer une protection hivernale autour des plantes frileuses : paillis, voile d’hivernage, pose d’un châssis ou d’un tunnel en matière plastique, cloche maraîchère, vous n’avez que l’embarras du choix des protections.
  • Rabattre les feuillages des plantes vivaces gelées qui ne restent pas décoratifs pendant la mauvaise saison.
  • Arracher les plantes annuelles et les légumes grillés par le gel.
  • Cueillir les derniers fruits (nèfles, prunelles, kakis) qui perdent leur astringence après les premières gelées.
  • Cesser les plantations et les opérations de taille tant qu’il gèle.

Commentaires (2)

  1. Tina de Nissa

    Ici aussi dans le sud-est il faudra s’y mettre la semaine prochaine pour certaines plantes frileuses comme les cactées sur mon balcon. Après deux semaines de pluies violentes et continues et d’un ciel gris et bas déprimant c’est aujourd’hui le premier jour de soleil, mais la température a chuté.
    Cher Alain D. il n’y a plus de photo fond de site si jolie, cela me manque, vite, vite, une belle photo de saison comme vous savez si bien les faire !

  2. jpp

    Bientôt la confiture de nèfles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez