Bégonia tubéreux incroyablement florifère

Suspension de bégonia tubéreux Waterfall Encanto Orange encore fleuri en automne sur mon balcon, Paris 19e (75)
Insensible à la grisaille de plus en plus fréquente, aux journées de plus en plus courtes et aux épisodes pluvieux, mon pied de bégonia tubéreux Waterfall Encanto ‘Orange’ continue à pousser et surtout à fleurir avec une générosité étonnante en novembre.

Suspension de bégonia tubéreux Waterfall Encanto Orange encore fleuri en automne sur mon balcon, Paris 19e (75)Les tiges se sont beaucoup allongées et retombent en cachant complètement la suspension. Cette variété porte bien son nom de « Waterfall » (cascade en anglais). Le feuillage est impeccable, pas la moindre trace d’oïdium ou de mildiou. La situation protégée des pluies à l’arrière du balcon a certainement beaucoup contribué à ce bon état sanitaire, même au cours de l’automne. Et la variété a l’air particulièrement robuste et vigoureuse.

Suspension de bégonia tubéreux Waterfall Encanto Orange encore fleuri en automne sur mon balcon, Paris 19e (75)J’ai pourtant beaucoup réduit les arrosages pour que la plante entre en repos progressivement, mais contrairement à mon Begonia grandis ssp evansiana ‘Alba’ complètement au repos, de même que mes dahlias, ce bégonia ne craint pas les jours courts et la grisaille. Une bonne nature !

Mais il va falloir le surveiller, car au premier gel, le froid pourrait l’abimer sérieusement puisqu’il est en pleine végétation. Et je ne voudrais pas perdre une variété aussi florifère et robuste. En attendant, je profite de sa floraison incessante.

Commentaires (3)

  1. Alain Delavie (Auteur de l'article)

    Bonjour, les bégonias Waterfall et Summerwings sont des bégonias tubéreux (hybrides de Begonia boliviensis), à cultiver à l’extérieur pendant la belle saison ou en véranda (serre) toute l’année dans les régions où il gèle en hiver. Le tamaya est une espèce d’intérieur, pouvant rester pendant la belle saison dehors chez vous compte tenu de votre climat plus doux. Le tamaya n’a pas de tubercule, sa végétation est permanente alors que les deux autres variétés s’endorment pendant l’hiver et perdent leur feuillage dès que les températures se rafraichissent et que les jours raccourcissent.

    Je ne peux vous dire comment différencier Summerwings et Waterfall, surtout quand on n’a pas les deux côte à côte. Les deux sont très proches, je ne les ai jamais cultivés ensemble.

    Bonne culture et bienvenue sur mon blog !

  2. Anne d'AMICO

    Bonjour,
    Vous êtes un passionné de bégonias! Ce sont de très jolies fleurs, mais un peu fragile je trouve. J’en ai 2, un bégonia bambou (Tamaya) et un autre, qui ressemble beaucoup à celui-ci (Waterfall), mais aussi au bégonia « Summerwings » que j’ai également vu sur votre blog…..
    Pourriez-vous me dire comment les distinguer l’un de l’autre? Et une autre question : dois-je rentrer ce bégonia l’hiver, en sachant que j’habite à Istres (13), et qu’il est sous abri (toit de terrasse)?
    Merci d’avance pour vos précisions! Votre blog est superbe, je le mets dans mes favoris!

  3. jpp

    J’ai sans doute rentré un peu tôt les tubéreux de St-Serge . Je note le problème de l’excès d’eau dont les nôtres ont dû souffrir cet été. En terre hostile, à l’ombre, notre population s’amenuise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

131 Partages
Partagez7
Tweetez
+1
Enregistrer124
Partagez