« En septembre, il fait bon être tout le jour dans le jardin. »

Jardinage, illustration Scusi / Fotolia.com
Il faut en prendre et en laisser parmi tous les dictons et autres proverbes concernant le jardinage, la météo ou le climat, mais après un été aussi déplorable, il est toujours permis de rêver et d’espérer. Et puis en septembre, il y a vraiment beaucoup à faire dans le jardin…

Commentaire (1)

  1. jpp

    Eté comme hiver, il faut toujours être au jardin : même les tenants de la permaculture finissent toujours par l’avouer ( « Guide de la permaculture au jardin », Terre vivante).
    Mais l’absence du jardinier nous apprend aussi des choses , c’est ce que je vérifie en ayant un potager à 300 km de Paris dont je ne m’occupe vraiment qu’en été. Par exemple : les tomates ont survécu à l’épisode de grande sécheresse du printemps ce qui confirme que ce fruit n’a pas besoin de beaucoup d’eau. Par contre mes oignons , qui se débrouillent bien tout seuls d’habitude, sont ridiculement petits et presque immangeables. Mon voisin a de superbes oignons : pas arrosés plus que les miens mais simplement binés : c’est le compactage l’élément décisif en l’occurrence.
    Je note aussi cette année en face d’une présence record d’escargots et limaces, une grande discrétion des maladies cryptogamiques. Les plans de tomate obtenus par semis sont pratiquement indemnes (pas que chez moi). Ceux du commerce grillés comme d’habitude…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 Partages
Partagez18
Tweetez
+1
Enregistrer2
Partagez