Ça pousse et ça fleurit de plus en plus sur mon balcon parisien

Clématite 'Blue River', Persicaria virginiana 'Painter's Palette', Dahlia merckii, Nandina domestica 'Gulf Stream', Saruma henryi, Bidens 'Pirate's Pearl' et Begonia sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)
Entre deux bourrasques de vent, j’ai pu prendre quelques photos sur mon balcon qui a retrouvé une opulente végétation et des belles floraisons. En principe, ce n’est que le début !

Au premier plan, ma clématite ‘Blue River’ couverte de fleurs et de boutons floraux.
Le feuillage panaché à gauche sur la photo est une renouée, Persicaria virginiana ‘Painter’s Palette’.Le feuillage pourpre est celui du Nandina domestica ‘Gulf Stream’.
Juste à côté, mon pied de Dahlia merckii déjà imposant et constellé de petites fleurs étoilées roses.
Au fond en bas sur la gauche, avec des petites fleurs jaune primevère, ma touffe de Saruma henryi, encore et toujours fleuri.
Dans la suspension juste au-dessus, des belles touffes d’euphorbe ‘Diamond Frost’ en compagnie d’un agératum bleu et blanc et de balsamines blanches.
Au-dessus, la grosse suspension de Bidens ferulifolia ‘Pirate’s Pearl’ où j’ai installé le Parrot Flower pour contrôler les besoins de la plante. Mais je vous en reparlerai quand j’aurai un peu plus de recul.
Et sur la droite, la suspension en demi lune avec un pied de bégonia tubéreux Waterfall Encanto Orange.

Il y a du monde au balcon, n’est-ce pas ? Et ce n’est pas tout…

Commentaires (2)

  1. mamiefanfan

    Quel beau balcon qui doit enchanter les voisins!!!

  2. Josette

    Ce balcon me rappelle le mien mais je n’avais pas de variétés aussi originales.

    Au plus fort de mes plantations, pas toujours réussies, trop souvent éphémères, j’ai eu des jardinières accrochées en haut de la rambarde, à l’extérieur (hou la vilaine… mais donnait sur la pelouse où personne n’allait, sauf le gardien pour tondre) des jardinières accrochées en haut de la rambarde mais à l’intérieur, des jardinières au pied de la rambarde à l’intérieur, des jardinières contre les porte-fenêtres, quelques pots accrochés contre la façade… Bref, parfois il était difficile d’y circuler…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez