27ème Journées Doullennaises des Jardins d’Agrément les 24 et 25 mai 2014

Affiche des Journées doullennaises des Jardins d'Agrément, citadelle de Doullens (Somme)
À moins de deux heures de Paris et à une heure de Lille, Doullens (Somme), « Ville Fleurie », située non loin de la Baie de Somme, accueille en sa Citadelle, l’une des dix premières fêtes des plantes françaises. La Fête des plantes de la Citadelle de Doullens des 24 et 25 mai 2014 aura pour thème « Les plantes, compagnes des hommes et de leur Histoire ». Une belle excursion au vert et dans les fleurs pour ce prochain week-end !

Alors que la France commémorera en 2014 le centenaire de la Première Guerre mondiale à laquelle, dans la mémoire collective, le coquelicot est associé, la Fête des plantes de la Citadelle de Doullens (Somme) des 24 et 25 mai aura pour thème « Les plantes, compagnes des hommes et de leur Histoire ». En point d’orgue de l’exposition-vente de végétaux en présence d’une soixantaine de pépiniéristes, une exposition permettra de mieux connaître les végétaux ayant jalonné la grande et la petite histoire des hommes.

L’histoire des plantes est intimement liée à l’histoire des hommes depuis les origines de l’espèce humaine et le demeurera jusqu’à la disparition de l’homme de la surface de la Terre. Décoratives comme la rose et le lilas, nourricières comme la pomme de terre et le sarrasin, médicinales comme le calendula et le saule, symboliques comme le coquelicot et le chêne, magiques comme l’armoise et le pavot… les plantes incarnent pour chacun de nous, des propriétés, des symboles, des émotions, des souvenirs… Chacun tisse avec une fleur ou un arbre une histoire intime. L’exposition montrera combien les plantes sont inhérentes à la culture et à l’histoire de l’humanité. Textes, illustrations ainsi qu’un mini-jardin de pots, conteront l’épopée des plantes originaires de contrées lointaines ; végétaux rapportés par des botanistes voyageurs, explorateurs et militaires, comme Victor Jacquemont (1801-1832), Joseph de Jussieu (1704-1779), Armand David (1826-1900), Jean-Marie Delavay (1834-1895). Cette exposition témoignera de l’histoire de l’Homme à travers son rapport au monde végétal.

Parmi les exposants, des jardiniers-pépiniéristes et des pépiniéristes-voyageurs comme Michel Lumen (vivaces d’origine himalayenne) ou Didier Fogeras (bambous, graminées d’Extrême-Orient) feront part au public de leur connaissance des plantes et de leurs origines.

L’une des premières fêtes des plantes françaises
Doullens accueille en sa Citadelle l’une des dix premières fêtes des plantes françaises. Depuis 1987, près de 60 pépiniéristes producteurs et pépiniéristes collectionneurs répondent à l’invitation annuelle d’un groupe de passionnés de plantes. Chaque dernier week-end de mai, ils se retrouvent en toute convivialité dans ce site pittoresque et champêtre, inscrit au titre des monuments historiques. Ils y exposent un éventail de végétaux de qualité, souvent en pleine floraison : annuelles, vivaces, arbres, arbustes, rosiers, graminées, cactées, bulbes, aromatiques, buis, orchidées, etc. Les Journées Doullennaises Des Jardins D’agrément permettent au public de glaner astuces et conseils auprès de jardiniers passionnés et professionnels.

La curiosité végétale de la citadelle
Les deux Murs Végétaux, créés en 1997 par Patrick BLANC à l’occasion des 10 ans des Journées Doullennaises des Jardins d’Agrément, mettent en scène, sur une surface d’environ 100 m2, Daphne, Euonymus alatus, Viburnum opulus, Ceanothus pallidus, Chaenomeles, Exochorda macrantha, Amelanchier, Ligustrum ovalifolium.
Au cours du week-end, les organisateurs de la fête des plantes, en charge de l’entretien de ces Murs Végétaux, sont à la disposition des visiteurs pour les renseigner quant au concept de « Mur Végétal » conçu et mis au point par Patrick Blanc, botaniste, chercheur au CNRS, spécialiste des plantes de sous-bois tropicaux.
Pour en savoir plus : www.murvegetalpatrickblanc.com

La Citadelle de Doullens
Elle est la plus ancienne citadelle de France – un siècle avant VAUBAN ! – et l’une des plus vastes citadelles Renaissance (XVIe – XVIIe siècle).
Doullens, ville frontière jusqu’en 1659 est dotée par le roi François 1er d’une citadelle dès 1530. Rendu nécessaire par la puissance de l’artillerie, cet ouvrage fait transition entre les châteaux forts du Moyen Age et les citadelles bastionnées que Vauban fera construire un siècle et demi plus tard ! Vous pouvez y découvrir ses remparts de grès, ses bastions en As de Pique, ses prisons et son réseau de galeries de contremines intact.
Par le rattachement de l’Artois à la France (Traité des Pyrénées, 1659), elle perd de son importance et devient prison d’État et, plus tard, prison de femmes. Elle abritera plusieurs personnages célèbres : Blanqui, Raspail et Albertine Sarrazin.
Propriété du Conseil général de la Somme, la Citadelle de Doullens est gérée par la Communauté de Communes du Doullennais depuis 2006. Hormis l’activité touristique, la Citadelle s’anime tout au long de l’année grâce à des chantiers d’insertions pour l’entretien des espaces verts, une plateforme professionnalisante pour la formation aux métiers du bâtiment et accueille de nombreuses manifestations. L’office de Tourisme du Doullennais propose des visites guidées qui permettent d’accéder aux ouvrages militaires souterrains. La promenade du haut des remparts offre une très belle vue sur la ville et sur le paysage.
Visites guidées à 14h30 et 16h30 tous les jours en juillet et août week end de juin et septembre.
Billetterie et départ des visites au chalet d’accueil à la citadelle.
Hors saison sur rendez-vous auprès de l’Office de Tourisme : par téléphone au 03 22 32 54 52 ; minimum 72h avant le jour de la visite.

Journées Doullennaises des Jardins d’Agrément
Citadelle de Doullens,
Côte d’Amiens
80600 Doullens.
Samedi 24 et dimanche 25 mai 2014 de 9h30 à 19h.
Renseignements : 06 07 27 68 79.
Site Internet : www.jdja.net

Prix d’entrée :

  • Adultes : 6 euros
  • Moins de 15 ans : gratuit
  • PASS 2 JOURS : 8 euros

Ballade en calèche pour les enfants
Restauration légère sur place (plats chauds et froids)
Parking gratuit au pied de la citadelle • Les chiens sont admis, tenus en laisse

Comment venir à Doullens par la route :

  • Depuis Paris : Autoroute A16. Sortie Amiens Nord RN1 direction Arras puis, direction Doullens.
  • Depuis Lille : Autoroute A1. Sortie Arras. RN1 direction Amiens puis, direction Doullens.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez