Nouvelles plantes carnivores dans mon nano terrarium

Nano terrarium de plantes carnivores, Drosera madagascariensis et Drosera adelae, Utricularia calycifida (Gran Sabana), plantes d'intérieur, Paris 19e (75)
Après presque une année de culture en nano terrarium, ma mini tourbière de plantes carnivores avait besoin d’une remise en forme, l’une des espèces de droséra étant morte au cours de l’hiver et l’autre ayant un aspect plutôt dépouillé. J’ai donc refait mon terrarium, bouturé les plus belles pousses du Drosera madagascariensis et acheté deux nouvelles espèces, une autre droséra (D. adelae) et une utriculaire (Utricularia calycifida Gran Sabana).

Nano terrarium de plantes carnivores, Drosera madagascariensis et Drosera adelae, Utricularia calycifida (Gran Sabana), plantes d'intérieur, Paris 19e (75)
Ces trois espèces de plantes carnivores apprécient des conditions relativement chaudes et une forte hygrométrie. C’étaient les conditions indispensables pour les cultiver en terrarium, la chaleur étant constante à longueur d’année, ainsi que la lumière, forte, mais sans soleil direct, uniquement une lampe horticole.

Nano terrarium de plantes carnivores, Drosera madagascariensis et Drosera adelae, Utricularia calycifida (Gran Sabana), plantes d'intérieur, Paris 19e (75)
À une exception près, les petites boutures de Drosera madagascariensis (à droite sur la photo ci-dessus) ont supporté la transplantation et semblent bien reprendre. Au premier plan à gauche, l’utriculaire a continué sa floraison et fait de nouvelles feuilles. Quant au pied de Drosera adelae (au fond à gauche), il pousse à vue d’oeil, les feuilles effilées s’allongeant de plus en plus avec de belles bordures de poils brillants, autant de petits pièges pour les petits insectes. Les conditions du nano terrarium sous éclairage artificiel ont l’air de lui plaire.

À suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 Partages
Partagez6
Tweetez
+1
Enregistrer5
Partagez